écrivez des histoires sur la suite de code lyoko, donnez des idées et créons notre saison 5, écrivez VOS histoires, dessinez des FanArts Code Lyoko...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nouveau danger

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Nouveau danger le Sam 14 Aoû - 18:42

Salut à tous,
Je me lance sur une rédaction de la saison 5 qui j’espère va vous plaire. Voici ma vision du futur.

Episode 96 Un nouvel ennemi

Cette histoire commença en début 2008, nos héros avaient 15 ans à l’exception de Yumi qui en avait 16. Le supercalculateur était éteint depuis 8 mois maintenant et Jeremy, Aelita, Ulrich, Odd et Yumi menaient une vie paisible à Kadic. Je dirai même monotone car depuis que le supercalculateur était éteint nos héros n’avaient plus d’occupation aussi passionnante qu’à l’époque.
C’est donc un mardi matin que cette histoire commença :

Odd entra dans la chambre de Jeremy d’un air impatient.
- Alors Einstein, t’en es où sur ton jeu « code lyoko advence battle » j’ai hâte de retrouver mon overboard sur ton nouvel opus.
- Oui mais souviens-toi que ce jeu n’est qu’un jeu classique comme « kung fu commando ».
- C’est bien beau tout ça, mais t’en es où ? Quand est-ce qu’on pourra y jouer ?
- Ben ce soir je vais regarder l’historique du supercalculateur depuis mon ordinateur et vérifier si personne n’y a touché et après je termine les programmations.
- Tu penses que c’est possible que quelqu’un y ait touché ? questionna Aelita
- Je ne pense pas mais on sait jamais.
- D’accord.
La sonnerie de 8h retentit.
- Et c’est parti pour une heure de math, soupira Odd

Le soir venu Jeremy regarda l’historique du supercalculateur avec Aelita qui l’avait rejoint :
- Tu as vu quelque chose d’anormal ?
- Rien pour l’instant.
Sur l’écran, il descendait lentement avec sa souris lorsque qu’il vit quelque chose qui l’inquiéta.
- Quoi !!! Le supercalculateur a eu un moment d’activité il y a trois jours !
- C’est pas possible !! S’exclama l’ange de lyoko
Jeremy et Aelita étaient tout pâles en particulier Aelita qui en plus d’être blanche d’angoisse transpirait. Puis le blondinet continua à descendre.
- Hein !!!? Un nouveau réplika a été créé.
- Tu penses que c’est l’œuvre de XANA ?
- Non c’est quelqu’un d’autre il n’y a aucune traçe de XANA dans l’historique. Quelqu’un est venu à l’usine et a créé ce réplika pour ne pas qu’on s’aperçoive de son activité, affirma Jeremy
- Qui pourrait avoir fait une chose pareille ?
- Je ne sais pas mais en tout cas on va vite savoir ce qu’il mijote. Avant que XANA soit détruit j’avais créé un programme qui me permettait de connaître la position de chacun de ses supercalculateurs dans le monde. Je pensais qu’une fois XANA détruit, il me serait inutile mais en fait non. Heureusement que je l’ai conservé. On va vite savoir ce que ce gars mijote, répondit le blondinet
Il lança le programme et quelques instants plus tard.
- Regardes Aelita !!! Le supercalculateur se trouve à Paris.
- Bon on se retrouve à l’usine on va devoir rallumer le supercalculateur.

Plus tard, à l’usine, une fois le supercalculateur rallumé.
- C’est bien ce que je pensais, quelqu’un est venu ici et a créé un réplika.
Une fenêtre s’ouvrit sur l’écran principal :
- Regarde, cette personne a aussi essayé de pirater le retour vers le passé mais
heureusement il n’a pas réussit.
Bip bip
- Quoi ! Une tour activée dans le territoire de la forêt ?!
- Bon j’appelle les autres.
- D’accord, dis-leur de rappliquer en quatrième vitesse.
Une nouvelle fenêtre apparut.
- Il retente de pirater le retour vers le passé.
- Dans quel but ?
- Je pense qu’il veut faire en sorte que sa tour ne puisse pas être désactivée.
Jeremy tapa une centaine de codes et la fenêtre sur le retour vers le passé disparut.
- Ah! C’est bon j’ai réussi à bloquer le piratage.

Du côté d’Ulrich, Odd et Yumi
- Vous pensez que c’est quoi cette fameuse attaque ? Demanda Odd
- Regardez !
La Japonaise montra du doigt les racines des arbres du parc.
- Elles avancent vers nous ! S’exclama Odd
Effectivement les racines bougeaient mais les arbres aussi.
- Oui et les arbres bougent eux aussi, je m’en occupe, ajouta Ulrich
- Bon alors à tout à l’heure.
Ulrich fonça en direction de la cabane du jardinier, il y trouva une machette, il revint et fraya un passage à ses amis qui s’en allèrent.

Ils arrivèrent à l’usine :
- Dépêchez-vous !
Les trois lyoko-guerriers entrèrent dans les scanners
- Transfère Yumi, transfère Odd, transfère Aelita scanner Yumi scanner Odd scanner Aelita virtualisation.
Ils se retrouvèrent sur lyoko. Odd regarda autour de lui et dit :
- Wah, ça faisait un moment qu’on n'était pas venu. Mais ça n’a pas beaucoup
changé.
- Il y a trois tarentules et trois kankrelats en approche.
- C’est tout ?
- Oui, pour l’instant.
Odd était éclatant de joie : revoir lyoko pour lui c’était du pur bonheur. Il était tellement excité qu’il oublia presque les tirs des tarentules dont un qui le toucha de plein fouet.
- Jeremy, tu nous programmes nos bécanes ?
- Elles arrivent.
L’overboard et l’overwing apparurent. Odd monta sur son engin et s’approcha à toute allure de la première tarentule. Il lança quelques fléchettes aussitôt évitées par le monstre. Il passait juste au-dessus de lui lorsque la créature virtuelle tira sur l’overbord et le détruisit : ce qui fit tomber Odd nez à nez avec cette dernière.
- Hé! Salut Tarentula, alors comme ça on tient tête à Odd le magnifique. Flèche laser.
La première tarentule explosa. Puis Yumi lança ses éventails mais la seconde esquiva le coup. Odd lança par la suite une dizaine de flèches lasers toutes esquivées par la tarentule.
- Elles sont plutôt coriaces, non ? demanda Odd à la Japonaise
- Elles sont hyper rapides tu veux dire.
Les trois kankrelats mitraillaient l’ange de lyoko qui ne faisait qu’esquiver les coups et lancer quelques champs de forces par-ci par-là sans aucun effet. Puis trois frelions arrivèrent et poursuivirent Odd qui avait déjà les deux tarentules à ses trousses. De son côté la Japonaise lança ses éventails en direction d’un des kankrelat qui explosa sur le coup.
- Aelita, tu n’as plus que vingt points de vie, informa Jeremy
- Oui, mais ils sont trop rapides, j’ai beaucoup de mal à éviter leurs tirs.
- Flèche laser.
Le second kankrelat explosa. Puis Odd se tourna en direction de la tarentule.
- Et re flèche laser.
Cette dernière explosa également.
- Yeah
La troisième tarentule était depuis un bon moment sur Odd et attaqua par surprise Yumi qui retourna directement dans les scanners. La Japonaise tapa du poing sur le scanner ce qui montrait sa colère de revenir sur terre. Le dernier kankrelat s’apprêtait à tirer sur Aelita.
- Aelita, attention !
- Champ de force !
Le kankrelat vola en poussière.

Du côté d’Ulrich, la situation se dégradait.
- Je suis encerclé.
Une racine tenta de lui faire un croche-pied, il sauta pour l’esquiver mais se fit attraper par une branche qui le jeta par terre avec une force inouïe : le pauvre Ulrich s’évanouit.
Sur lyoko Odd bombardait la tarentule qui évitait chaque coup, puis grâce a une énième flèche laser, qui elle était bien placée, il détruisit la dernière tarentule. Mais un frelion lui tira dessus et c’est de justesse qu’Aelita le détruisit et empêcha son ami de retourner sur terre. Mais ce dernier se fit dévirtualiser par un autre frelion qui tira par la suite. Aelita eu juste le temps pour rentrer dans la tour.
Dans le parc, Ulrich qui avait reprit connaissance était ligoter à terre par les racines qui était à proximité. Il étouffait, tellement les racines le serrait. Puis tout à coup tout s’arrêta.
- Ouf! Ils ont réussi.
Effectivement Aelita avait désactivé la tour.

Jeremy lança un retour vers le passé qui les ramena le matin même dans sa chambre.
- Bon on sait que notre nouvel ennemi a créé un réplika et veut pirater le retour vers le passé pour l’instant on ne sait pas vraiment pourquoi mais en tout cas il faut que l’on reste sur nos gardes car le supercalculateur du réplika se trouve à Paris, informa Jeremy
- Donc ce gars peut nous attaquer n’importe quand par le biais du réplika ou même sans activer de tour. ajouta Aelita
- Ca va être chaud.

Voilà envoyer des commentaire s’il vous plait.



Dernière édition par codeM_ le Sam 25 Déc - 17:17, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Nouveau danger le Mer 18 Aoû - 18:00

franchement je trouve ca bien continue comme ca bravo

bonne continuation

Voir le profil de l'utilisateur http://www.codelyoko.fr

3 Re: Nouveau danger le Mer 18 Aoû - 18:47

Merci pour tes encouragement.
Voilà le second épisode.

Episode 97 Clonage

Le lendemain matin lorsque Jeremy alluma son ordinateur quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit qu’un nouveau réplika avait été créé.
- Un nouveau réplika deux ça peut passer, mais si ça continue à cette vitesse, il faudra
créer un nouveau Skid. C’est pas tout ça mais moi faut que j’aille me laver.
Jeremy prit ses vêtements et lorsqu’il ouvrit la porte un bip bip retentit et le stoppa net. Il alla voir sur l’écran de son ordinateur.
- Tour activée, territoire du désert, j’appelle les autres.

De son côté Odd était sous la douche. Lorsqu’il posa la poire de la douche pour se savonner, il vit un spectre sortir du siphon de sa douche, il sortit immédiatement et appela Jeremy.
- Allô Jeremy !
- T’as vu un spectre je suppose.
- Exactement, comment tu sais ?
- Il y a une tour activée sur le territoire du désert justement j’allais t’appeler rendez-vous au parc avec les autres.
- Ok, Einstein ça marche.
Il raccrocha et vit le spectre se diriger vers la salle des profs.
- Ouf ! J’ai eu chaud.
Il s’essuya le front du bras puis retourna dans sa douche.

Quelque instant plus tard au parc :
- Tout le monde est là, on y va.
- Tu penses que c’était pour quoi le spectre ? Demanda Odd
- Ben comme d’habitude, pour prendre le contrôle de quelqu’un je suppose.
- On a un pot de colle aux fesses regardez !
Ulrich montra du doigt leur prof de sport.
- Tiens Jim, comment ça va ? Demanda Odd
Jim envoya un éclair en direction d’Odd qui évita le coup puis le prof de sport sauta sur Odd qui n’a pas eu le temps d’esquiver et se retrouva contre un arbre.
- Bon je m’occupe de lui, proposa Odd
- D’accord.

Après une petite course dans les égouts, nos héros arrivèrent à l’usine :
- Transfère Ulrich, transfère Yumi, transfère Aelita, scanner Ulrich, scanner Yumi, scanner Aelita virtualisation.
- Le comité d’accueil arrive, annonça Yumi
- Et pas seulement, en plus des trois frelions il y a une vingtaine de krabes qui arrivent.
- Ok !
- Et …
- Quoi c’est pas tout ?
- Non, il y a aussi une dizaine de tarentules.
- Ca fait pas mal quand même.
- Je te le fais pas dire.
- Tu nous envoies nos bécanes ? Demanda Ulrich
- Oui ça arrive.
Jeremy leur programma leurs engins.
- Quoi ! S’exclama Jeremy. Il est encore en train d’essayer de pirater le retour vers le passé !

Cependant, sur Lyoko la bataille faisait rage. Ulrich a déjà détruit un krabes en donnant un coup d’épée lorsqu’il passait sous ce dernier avec son overbike. Puis six autres ont éclaté également.
- Hein ? C’est quoi ça ? Jeremy, j’ai détruit un krabe et six autres y sont passés aussi.
- Je vois, mais pour l’instant je comprends pas.
Puis Ulrich tenta de détruire un autre krabe qui lui n’explosa pas.
- Jeremy, j’ai tenté d’en détruire un autre mais il n’a pas bougé on dirait qu’il n’a rien
senti.
- Attends, je regarde s’il y a des infos sur le radar.
De son côté Yumi avait détruit les trois frelions grâce à ses éventails et Aelita lançait des champs de forces sur les krabes qui l’approchait. Jeremy essayait de comprendre pourquoi les monstres étaient si nombreux quand il vit une particularité à la plupart des krabes et des tarentules : ils ne se répertoriaient pas de la même façon que d’habitude sur le radar, ils avaient le symbole des rochers mais le code des krabes.
- C’est bizarre on dirait que ce ne sont pas des vrais, on dirait qu’ils ne sont que des
répliques ou plutôt des clones.
Jeremy fronça les sourcils et dit :
- C’est un piège, notre ennemi a trouvé une technique de clonage ça sert à rien de
détruire les krabes et les tarentules, il n’y a que trois exemplaires de chaque, les autres ne sont pas réels.
- Et comment on fait pour savoir lesquelles sont les originaux ? Demanda Ulrich
- Ben les originaux sont les seuls qui sont destructibles.
- D’accord.
Ulrich jeta un rapide coup d’œil sur les krabes et les tarentules et il remarqua que pour l’instant aucune créature ne bougeait. C’est alors qu’il tenta de détruire un krabe qui était à proximité de lui grâce à un de ses sabre mais le krabe esquiva et d’un tir renvoya Ulrich dans les scanners.

De son côté, Odd n’avait pas la vie facile. Jim envoyait des éclairs et donnait des coups de poing dans tous les sens, Odd se contentait d’esquiver les coup.
- C’est qu’il est coriace le Jim ! S’exclama Odd
Il tenta de lui faire une balayette mais Jim sauta et répliqua avec un coup de pied digne d’un champion de karaté qu’Odd esquiva de la même façon que le précédent.
- Ca fait longtemps que vous fréquentez les salles de karaté.
Le professeur de sport répondit d’un éclair qu’Odd évita également.
- Pas très bavard à ce que je vois.
Jim envoya un ultime coup de poing qui envoya Odd au tapis. Mais ce dernier se releva d’un bond et frappa le professeur du pied. Jim ne bougea même pas suite à ce coup. Il attrapa Odd et le lança à terre.

A l’usine Jeremy ne savait plus où donner de la tête, il y avait des tonnes de données espionnes qui pirataient le retour vers le passé. Et tout à coup un message apparut :

Bonjour à toi, Jérémy !
Je m'appelle Déyo.
C'est moi qui essaye, depuis le début, de pirater le retour vers le passé.
Tu as le choix: Tu me donnes le retour vers le passé et je vous laisse tranquille.
Si tu refuses, non seulement, je continuerais à pirater le retour vers le passé
mais en plus, j'empêcherais tes amis de se rematérialiser.

- Vite Aelita désactive la tour ! Déyo, notre ennemi va t’empêcher de te rematérialiser idem pour toi Yumi
- Au moins, on est fixé sur notre sort, approuva Yumi

Tous les krabes avaient été détruits grâce à de malicieux champs de force dignes de l’ange de lyoko. Mais les tarentules résistaient tant bien que mal cependant il n’en restait plus que six. Yumi avec son overwing évitait les tirs des deux vrais tarentules qui la mitraillaient. Puis elle lança ses éventails et par chance l’un d’eux détruisit une des deux vrais tarentules.
- Jeremy il reste plus que trois tarentules.
- Je vois ça.
Yumi lança son second éventail sur la seconde tarentule qui la visait depuis tout à l’heure mais cette dernière esquiva et répliqua avec un tir très précis qui dévirtualisa Yumi.
- Non, Yumi ! Cria Ulrich depuis le labo.
Le jeune homme regardait la salle des scanners en tremblant. Par chance la japonaise était dans les scanners.
- Ouf! Yumi est bien dans les scanners, dit Ulrich d’une voix soulagée
Un soulagement tel qu’il prit sa dulcinée dans ses bras.

Cependant Aelita était seule sur lyoko et la tarentule ne lui laissait aucune chance. Mais après un dixième champs de force la dernière tarentule fut détruite. La fille aux cheveux roses s’apprêtait à rentrer dans la tour lorsque Jeremy cria :
- Oh non !!! Déyo a réussi à détruire le programme de rematerialisation.
- C’est pas possible !
- Si Aelita, va vite désactiver la tour avant que d’autre monstre n’arrive.
Jeremy ferma les yeux, s’apprêtait à pleurer lorsque Ulrich lui demanda :
- Mais Jeremy, le programme que tu avais créé il y a deux ans pour matérialiser Aelita a été détruit lui aussi ?
Jeremy rouvrit les yeux, sourit et dit :
- Attends, maintenant que tu le dis, non, il n’a pas été détruit mais dans tous les cas, il sert uniquement à matérialiser et non à retourner dans les scanners une fois dévirtualisé. Mais le problème c’est que ce programme se trouve dans ma chambre et vu la situation je ne peux pas quitter cet endroit.
- Dans ce cas Ulrich et moi nous y allons, affirma Yumi
De son côté Aelita avait désactivé la tour. Mais Jeremy ne pouvait pas faire de retour vers le passé vu que la jeune fille était prisonnière de lyoko.

Yumi et Ulrich venaient de sortir du monte-charge, ils se dirigèrent en direction des égouts puis grâce à leurs skateboards traversèrent les égouts à toute allure. Et en sortant, ils croisèrent Odd en pleine forme et Jim évanoui.
- Alors Odd tu l’as mis au tapis, demanda Yumi en rigolant
- Non, ce gros boufon fait la sieste en plein milieu d’un combat.
- Bon tu nous rejoinds, on va chercher une disquette dans la chambre de Jeremy.
- D’accord.
Odd les rejoignit.
Donc Odd, Yumi et Ulrich continuèrent leur chemin jusqu’à la chambre de Jeremy.
Mais dans les couloirs ils croisèrent Mme Herts :
- Pourquoi n’êtes-vous pas en cours ? demanda la prof de physique d’un ton énervé
- Ben, on va à l’infirmerie Madame, j’ai très mal au ventre, mentit Odd
- Et moi je l’accompagne, affirma Ulrich en mentant également
- Mais Yumi pourquoi es-tu avec eux vous n’êtes pas dans la même classe que je sache.
Malgré qu’ils ne soient pas dans la même classe Mme Herts les avait encore en physique.
- Bon tant pis, vous ne nous laissez pas passer, il va falloir utiliser la manière forte.
Odd fit une balayette à Mme Herts et fonça avec Ulrich et Yumi en direction de la chambre de Jeremy qui par chance n’était pas fermée à clef. Ils ouvrirent le placard et se regardèrent.
- C’est qu’il en a des disquettes Jeremy, dit Odd d’un ton désespéré
- Heureusement, c’est classé dans l’ordre alphabétique.
- Matériel, matériel pour la virtualisation, matérialisation voilà.
Ils prirent la disquette et s’en allèrent.

Jeremy trouvait le temps long au labo et tentait de recréer le programme de dévirtualisation lorsque Yumi, Odd et Ulrich arrivèrent au labo.
- Je lance la procédure de matérialisation.
Dans la tour Aelita tapa le code terre puis Jeremy lança le retour vers le passé.
- Retour vers le passé
Ils se retrouvèrent le même matin :
- Bon maintenant vous ne pouvez plus vous matérialiser correctement. Je vais travailler sur un nouveau système de virtualisation mais il me faudra du temps, espérons que Déyo se tiendra tranquille jusqu’à que j’ai fini ce nouveau programme, affirma le blondinet
- On sait que Déyo veut obtenir le retour vers le passé mais on fera tout pour l’en empêcher, ajouta la jeune fille aux cheveux roses
Un « tuuut » se fit entendre.
- Quoi !? Encore un nouveau réplika, bon c’est décidé, je me mets aujourd’hui à la
fabrication du nouveau Skid.
- Je t’aiderai, affirma Aelita



Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Nouveau danger le Jeu 19 Aoû - 18:01

j'adore t'est doué pour les fic je te pari que des qu'il y'auras du monde conéctés t'auras plein de bons coms

(dis t'est pas sur codelyoko.fr )par hasard hein ??

Voir le profil de l'utilisateur http://www.codelyoko.fr

5 Re: Nouveau danger le Ven 20 Aoû - 10:48

Si, pourtant elle a pas beaucoup de succept ma fanfic là-bas.
Mais je dois admettre que pour l'instant je trouve ce forum plus chaleureux.
C'est dommage qu'il n'y ait pas beaucoup d'inscrit.
Bon trève de bavardage voici la suite.

Episode 98 Le Retour Du Guerrier 1ère partie

Il était 19 heures et Jeremy et Aelita étaient à l’Ermitage, ils cherchaient des données pour recréer le système de dévirtualisation. Aelita était dans le salon et Jeremy était dans le bureau de Franz Hopper.
- Alors, tu trouves quelque chose Aelita ? Demanda Jeremy
- Non, rien pour l’instant.
Elle fouillait dans un carton lorsqu’elle vit un dossier qui se nommait « principe de la virtualisation »
- Attends si, j’ai trouvé un dossier qui parle de la virtualisation.
- Génial, je peux jeter un coup d’œil ?
- Bien sur, tiens.
Elle donna le dossier à Jeremy qui l’ouvrit. Et au bout de quelques instants il dit :
- C’est parfait, dedans, il y a tous de A à Z sur la virtualisation et la dévirtualisation.
- Génial ! S’exclama Aelita
Ils retournèrent dans la chambre de Jeremy.
- Après manger, je vais rentrer les codes dans le supercalculateur et demain je pense que le processus de dévirtualisation sera prêt.

Après mangé, Jeremy alla comme prévu au labo et entra dans l’ordinateur principal les données concernant la dévirtualisation.
- Voilà, tout y est.
Il appuya sur la touche « entrer » et s’en alla.
Quand il arriva au collège, tout été calme mais un froid glacial commençait à envahir la cour. Jeremy monta les escaliers de l’internat et parvint à sa chambre. Il s’apprêtait à se coucher lorsqu’un « bip bip » venant de son ordinateur portable le fit sursauter.
- Oh non ! Encore une tour activée, dans le territoire de la banquise cette fois.
Jeremy regarda par la fenêtre et compris tout de suite quelle était l’attaque de Déyo.
- Une tempête de neige ! S’exclama Jeremy.
Un bruit d’éclat de verre se fit entendre. Jeremy ouvrit sa porte de chambre et vit Jim qui courait en direction de la chambre d’Ulrich et Odd.
- Pas de blessés ? Demanda Jim aux deux lyoko-guerriers.
- Si, j’ai reçu un bout de verre sur le menton, répondit Odd
- Et moi, je me suis ouvert le pied, dit Ulrich
- Bon j’appelle l’infirmière.
Jim sortit son téléphone portable et tapa le numéro de Yolande.
Tut, tut, tut
- Allô ! Yolande à l’appareil.
- Allô. C’est Jim, on a deux blessés à l’internat, tu peux venir avec le matériel de suture.
- J’arrive.

Jeremy retourna dans sa chambre et appela Aelita.
- Allô! Aelita.
- Il y a une tour activée ?
- Oui, dans le territoire de la banquise. Mais pas seulement Ulrich et Odd sont blessés.
- D’accord, j’appelle Yumi
Jeremy se rhabilla et se dirigea vers les escaliers. Une main lui tapa l’épaule
- Une attaque je suppose.
- William ?
- J’ai subi des retours vers le passé ces deux derniers jours et j’ai compris que combattiez sur lyoko.
- C’est vrai, on a un nouvel ennemi, il se nomme Déyo et cherche à pirater le retour vers le passé.
- Ah ! Je vois et après ce qu’il s’est passé avec XANA, vous ne me considérez plus comme un lyoko-guerrier.
Jeremy ne sut quoi répondre.
- Bon, s’il y a une tour activée je viens avec toi que tu le veuille ou non.
- Bon d’accord mais je sais pas si les autres vont être d’accord pour que tu sois virtualisé. De plus que le système de dévirtualisation est défaillant quelqu’un de dévirtualisé est perdu à jamais.

Ils dirigèrent en direction de la chaufferie. Aelita les y attendait.
- Salut William.
- Salut Aelita. Yumi arrive, elle sera à l’usine d’ici cinq minutes.
- Ok, on y va.
Ils avancèrent dans la chaufferie puis traversèrent le souterrain et arrivèrent à l’usine.
Ils prirent le monte-charge et arrivèrent au labo.
- Il a déjà commencé à pirater le retour vers le passé, je le bloque, déclara Jeremy

Yumi arriva, tremblante de froid.
- Qu’es-ce qu’il fait là lui ? Demanda Yumi
- Ben, il est venu avec nous, répondit Jeremy
Yumi se tourna en direction de Jeremy.
- Ca en est où pour la programmation de la dévirtualisation ?
- Ca en est à la moitié.
- Donc nous devrons aller sur lyoko en aillant l’assurance de ne pas revenir si on est dévirtualisé ?
- En gros, oui.
- Tant pis c’est un risque que nous devons prendre.
- Et pour William, tu es d’accord qu’il vienne avec vous ?
- Pour que la méduse prenne son contrône une deuxième fois. Non, pas question !
- Ok, désolé William.

Yumi et Aelita descendirent en salle des scanners.
- Transfère Yumi, transfère Aelita, scanner Yumi, scanner Aelita virtualisation.
- Oulà, c’est du costaux, sans doute des clones.
En effet, il y avait une trentaine de mantas et une douzaine de krabes.
- Il n’y a que trois mantas destructibles les autres sont des clones, je vous envois vos
bécanes : overwing pour Yumi et overboard pour Aelita. Ca vous va ?
- Oui parfait, répondit Aelita
- Tout à l’heure je vous ai préparé des systèmes de défense et d’esquive plus performants que les anciens. Yumi, ta télékinésie peut maintenant pétrifier momentanément un monstre. Toi Aelita, tu possèdes la capacité bulle de force qui te permet d’être dans une bulle difficilement destructible et dedans tu es intouchable.
- Merci Jeremy, dirent simultanément les deux jeunes filles.
L’overwing et l’overboard apparurent, Yumi et Aelita montèrent sur leurs engin. Les mantas commençaient à leur tirer dessus Yumi utilisa sa télékinésie et immobilisa une manta et ses neuf clones, Aelita utilisa un champ de force sur une des manta immobilisée et détruisit le monstre aérien ainsi que ses neuf clones.

De leur côté Odd et Ulrich soufraient le matire les bouts de verre qu’ils avaient dans le menton et dans le pied ne voulaient pas s’enlevaient et la douleur était horrible. Jim et Yolande avaient beau tirer sur les bouts de verre aucun ne cédait.
Sur lyoko ça se gâtait les mantas évitaient tous les champs de force et les krabes faisaient office de snipers.
- Les champs de force ne sont pas assez précis, il faudra que je programme une nouvelle
arme à Aelita, se dit Jeremy
La Princesse a déjà lancé une dizaine de champ de force sur une manta qui ne faisait que bouger cette dernière tira sur l’overboard et l’ange de lyoko envoya un ultime champ de force qui toucha sa cible et détruisit le monstre aérien ainsi que ses neuf clones avant d’atterrir sur la glace. La Japonaise, de son côté, évitait les tirs des krabes et lançait ses éventails quand elle avait du répit. Jeremy tentait en vain de bloquer le piratage qui était quasiment réussit lorsque qu’il vu qu’Aelita n’avait quasiment plus de point de vie.
- Aelita tu n’as plus que dix points de vie.
- Bulle de force
Aelita se mis dans sa bulle donc tous les monstres se mirent à attaquer Yumi qui esquivait avec son overwing quasiment tous les coups de ses adversaires.
- Yumi, toi non plus tu n’as quasiment plus de points de vie.

Yumi lança une dernière fois ses éventails qui par chance détruisirent un krabes puis se cacha derrière une sorte de barrière de glace. La bulle d’Aelita était sur le point de céder lorsqu’elle eut une idée.
- Yumi, tu vas faire une diversion avec ton overwing et grâce à mon don de création je
vais créer une barrière de glace qui me permettra d’arriver jusqu’à la tour.
- Ca marche.
Yumi sortit de sa planque et attira les mantas loin de la tour tout en esquivant tous les tirs des monstres aériens elle lança c’est éventail qui malheureusement toucha la cible d’un clone qui ne bougea même pas. Aelita, elle, passait en douce par la barrière de glace qu’elle venait de créer.
- Bravo Aelita c’est du bon boulot
Un bruit sourd et fort se fit entendre.
- Le monte-charge ! cria William. Il vient de s’écraser au fond de la gaine.
La lumière s’éteint.
- Manquer plus que ça, une coupure de courant.
Aelita venait d’entrer dans la tour.
- De justesse, Yumi je te ramène, matérialisation Yumi.
Yumi disparu et les mantas se regardèrent d’un air étonné : la Japonaise était revenue sur terre.
Pendant ce temps Aelita avait tapé le code lyoko et Jeremy tapa les codes du retour vers le passé.
- Le retour vers le passé ne fonctionne pas. Un bug peut-être ?
- C’est peut-être Déyo avec ses données espionnes ? Fit remarquer Yumi
- Possible.
Bip bip.
- Quoi ! Encore une tour activée ! Il ne se repose donc jamais, c’est sur le territoire de la montagne cette fois. Bon, Aelita reste dans la tour j’appelle Ulrich et Odd.

De leur côté les deux garçons s’étaient fait enlever leurs bouts de verres et avaient eu des points. Ils s’apprêtaient à se recoucher lorsque la sonnerie du téléphone d’Odd retentit.
- Oui Jeremy. Qu’es-ce qu’il y a ?
- Tour activée territoire de la montagne, je vous attends à l’usine toi et Ulrich.
- Pourquoi t’y est déjà ?
- Oui, on vient de désactiver une tour.
- Ok, bon on arrive.
Ulrich et Odd allèrent vers la chaufferie puis traversèrent le souterrain avant d’arriver à l’usine. Ils descendirent dans la salle des scanners et s’apprêter à se faire virtualiser.

A suivre

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Nouveau danger le Sam 21 Aoû - 11:00

Tout de suite la suite.

Episode 99 Le Retour Du Guerrier 2éme

Ulrich et Odd rentrèrent dans les scanners.
- Transfère Ulrich, transfère Odd, scanner Ulrich, scanner Odd virtualisation.
Les deux garçons se retrouvèrent sur le territoire de la banquise.
- Juste comme ça Jeremy, je croyais qu’elle était dans le territoire de la montagne ta
tour ? Questionna Ulrich ironiquement
- Oui, sauf que là vous devez aller chercher Aelita et après vous devrez vous rendre à la
tour de passage.
- Ok et on fait comment pour les mantas ? Demanda Odd
- Ben essayez de passer en douce sinon utilisez la force. Je vous programme l’overbike.
- Et l’overboard ?
- L’overboard, je l’ai donné à Aelita tout à l’heure et une manta l’a détruit mais je t’ai remis la téléportation.
- Ah ! Tu parles du truc qui m’avait cloné ?
- Oui mais t’inquiètes cette fois il n’y a plus d’anomalie.
- Je l’espère bien.

L’overbike apparu et Ulrich monta dessus.
- Téléportation !
Odd disparut et réapparut une trentaine de mètres plus loin.
- Wah trop cool ! Et moi, qui n’en voulait pas.
Une manta tenta de lui tirer dessus.
- Téléportation !
Il se retrouva derrière la manta.
- Et flèche laser !
La manta explosa et ses neufs copies aussi.
- Yeah ! Plus de mantas.
Un krabe tira sur le roi de la glisse qui se retourna sur le champ.
- Tu me cherches ? Hé ben ! Tu vas me trouver. Téléportation !
Il se retrouva sur le krabe et visa sa cible.
- Flèche laser !
Le krabe fit un pas sur le côté ayant l’air de ne rien avoir senti.
- Oh zut ! C’était pas Herber c’est son clone.
Un autre krabe lui tira dessus.
- Hé ! Arrêtez ! C’est pas juste, vous êtes tous pareil on sait plus lequel est vrai et lequel
ne l’ai pas.
Deux autres krabes lui tirèrent dessus.
- Odd, tu perds trop de point. alerta Jeremy
- Téléportation et flèche laser.
Le krabe explosa et trois de ses confrères disparurent également.
- Ah ! T’as vu Herber, on me la fait pas deux fois.
Un autre krabe se tourna vers Odd.
- T’as un problème, t’es jaloux, dans ce cas : flèche laser.
Le krabe explosa et trois autres également.
- C’est pas possible j’ai trop de chance aujourd’hui !

De son côté, Ulrich avait détruit les autres bêtes en donnant des coups de sabre lorsqu’il passait sous les crustacés. Aelita était sorti de la tour et était monté sur l’overbike. Sur l’ordinateur de Jeremy l’installation du système de dévirtualisation en était à 90%.
Le blondinet alluma la camera de surveillance pour voir si personne de Déyotifiè n’arrivait. Il vit alors que le champion du monde de judo Kayo Eyaga arrivait.
- J’y vais, proposa William
- Je te suis, affirma Yumi
Ils montèrent jusqu’à la salle principale de l’usine et aperçurent Kayo Eyaga. Yumi tenta de lui donné un coup de pied mais le colosse attrapa son pied et envoya la Japonaise contre le mur : cette dernière s’évanouit. William, fou de rage tenta un coup de poing, qui se fit arrêter d’une seule main par le champion de judo et d’un coup de pied envoya le beau brun rejoindre son amie.

Sur lyoko Odd, Ulrich et Aelita arrivèrent sur le territoire de la montagne. Une armée d’une soixantaine de frelions les y attendaient.
- C’est pas possible, y’en a de plus en plus à chaque fois ! S’étonna Ulrich
Les frelions commèrent à bombarder les trois lyoko-guerriers.
- Bouclier.
Le bouclier laser d’Odd apparut et les tirs s’arrêtèrent. Puis les insectes commencèrent à viser Aelita qui se mit dans sa bulle de force. Ulrich, lui, se multiplia par trois pour tromper les adversaires.
- Hé princesse, toi qu’es une grosse tête t’as pas une idée pour qu’on s’en sorte ? Interrogea Odd
- Pour l’instant, non.
Au labo l’installation du programme de dévirtualisation en était à 95%. Tandis qu’au-dessus une bataille acharnée mais inégale opposant William à Kayo faisait rage. William enchaînait les coups de pied qui ne sembler rien faire au champion. Ce dernier baillait au corneille. Au bout d’un moment le colosse attrapa son adversaire, le lança au fond de la salle puis attrapa Yumi qui venait de reprendre connaissance. Il monta sur le pont et tenta d’envoyer la jeune fille dans l’eau. William, les flammes aux yeux donna un ultime coup de pied dans le dos de Kayo qui détourna l’attention de ce dernier et posa Yumi à terre.

Sur lyoko nos héros ne savaient plus où se cacher lorsqu’Aelita eu une idée.
- Hé ! Si j’utilisais mon don de création pour faire un tunnel qui nous amènerait jusqu’à
la tour pour la désactiver.
- Ca me va, dirent simultanément les deux garçons
L’installation du programme en était à 98%. Dans le monde virtuel, Aelita était en train d’utiliser son don de création alors qu’Ulrich l’à protégeait et qu’Odd mitraillait les insectes.
Un frelion qui tentait de passer les sabres du jeune samouraï tenta sa chance sur Odd et le toucha de plein fouet. Ce dernier disparut.
- Odd, non ! S’écria Ulrich qui pensait avoir perdu son coéquipier.
Heureusement son ami se trouvait dans les scanners, sur terre : le programme de dévirtualisation avait terminé son installation juste à temps. Jeremy quitta son bureau et se précipita dans la salle des scanners.
- Odd ! T’es en vie.
- Ils sont où les autres ?
- Ils sont dans la salle principale en train de faire mu muse avec un champion de judo.
- Ok je vais les aider.
Jeremy retourna sur son ordinateur.
- Hein ?! J’y comprends rien le retour vers le passé est de nouveau opérationnel.

Odd rejoignit Yumi et William qui affrontait Kayo Eyaga. Yumi, à bout de force tenta un ultime coup de point mais le colosse esquiva et répliqua avec un coup de pied qui envoya la Japonaise contre le mur. William se précipita sur Kayo mais se fit piger par une balayette suivit d’un autre coup de pied qui l’envoya lui aussi contre le mur. Puis le champion se tourna vers Odd.
- Je sais mes amis sont un peu faibles mais bon, personne ne peut battre Odd le
Magnifique, n’es-ce pas « muscle-man ».
Odd tenta de faire une balayette au colosse qui l’attrapa et l’envoya rejoindre William et Yumi. Sur lyoko Ulrich et Aelita venaient de traverser le tunnel et se retrouvèrent devant la tour. Deux tirs consécutifs d’un frelion dévirtualisérent Ulrich. Mais Aelita eut le temps de rentrer dans la tour. A l’usine les trois adolescents avaient enchaîné les coups sur le champion qui les avait envoyés dans le décor et Yumi s’était évanoui et le menton d’Odd saignait beaucoup. William était le seul survivant, il combattait jusqu’à épuisement définitif. Puis tout à coup le champion tomba par terre.
- Enfin, ils ont réussit.
William tomba et s’endormit de fatigue.

Jeremy lança un retour vers le passé qui ramena les héros la veille vers 21 heures. Tout le monde félicita le beau brun et ce dernier fut réadmis dans la bande, même Yumi, qui était chez elle, accepta William redevienne un lyoko-guerrier. Elle lui devait tout de même la vie.
Un double "tuuut" interrompit la joie de nos héros.
- Encore de nouveaux réplikas, deux cette fois! S’exclama Jeremy
Un message de la part de Déyo apparut.

Bonjour mes jeunes amis
Comme vous le voyez, j’ai réussit grâce à vous, à recréer un réplika de chaque territoire.
A chaque fois que j’activais une tour, c’était dans le but que vous la désactiviez et que par conséquent, vous me donniez les données qui servent à la construction d’un réplika de ce territoire.
Merci beaucoup de votre aide.
Déyo

- Bon, je me remets dés ce soir à la construction du nouveau Skid, déclara Jeremy

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Nouveau danger le Sam 21 Aoû - 11:14

bah si ils n'y as pas beaucoup de succept c'est parceque ils y en a plein de fic mais vriment c'est bien si il y'avait des notes sur 20 je te donnerais 18/20 car je trouve ca bien Smile Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.codelyoko.fr

8 Re: Nouveau danger le Sam 21 Aoû - 11:19

Merci encore, c'est vrai que ma fanfic n'est pas souvent dans la liste des derniers topics c'est peut-être du à cela.

Voici la suite et s'il te plait commentes plus sur l'histoire.


Episode 100 Polymorphisme.

Cela faisait maintenant prés d’une semaine que Déyo se tenait tranquille. Jeremy avait bien avancé sur la création du nouveau Skid. Et Aelita le secondait bien.
Il était 8h moins 10 et nos héros étaient dans la cours en train de parler de leur ennemi.
- Vous ne trouvez pas que Déyo se tient tranquille ses derniers temps ? Demanda Yumi
- Si c’est ce qui m’inquiète, répondit Jeremy
La sonnerie de 8h retentit et nos héros allèrent en cours de physique.
- Aujourd’hui nous allons parler de la combinaison H2O, expliqua Mme Herts. Mais avant tout, nous allons accueillir une nouvelle élève. Tu te présentes Sarah ?
Une fille qui avait les cheveux long et bouclé, habillée d’un survêtement bleu et d’un sweat-shirt rose entra dans la pièce.
- Bonjour je m’appelle Sarah, avant j’habitais à Grenoble et je suis assez sportive.
- Wah elle est trop canon c’te nana ! Chuchota Odd
- Je te ferais remarquer qu’à tes yeux toutes les nanas sont trop canon, fit remarquer Ulrich
- Ah non ! Sissi, par exemple, elle est horrible, et puis Sarah elle est plus belle que les autres.
- Ok t’as eu le coup de foudre, quoi ?
- Exactement.
La jeune fille s’assis à côté d’Aelita et fit connaissance avec cette dernière. Le cour continua sans événement particulier.

A la récréation la bande se retrouva et commença à parler de lyoko lorsque la nouvelle arriva et demanda.
- Je peux parler avec vous ?
- Bien sur ! Répondit Odd
- Vous êtes sur que ça ne vous gène pas ?
Nos six héros firent un « non » de la tête.
- D’accord, merci.
Une conversation sur la vie à Kadic commença mais se termina très vite à cause des cours qui reprenaient.

Le soir venu Aelita et Jeremy se remirent sur la construction du nouveau Skid rebaptisé Marineskid. La princesse de lyoko cherchait des données sur l’ancien Skid dans l’historique tandis que le blondinet les enregistrait dans la base de donnée qui concernait le sous-marin.
- Voilà, on a fini la première partie : celle qui concerne le pilotage.
Un « bip bip » se fit entendre.
- Une tour activée sur le territoire du désert.
- J’appelle les autres.
Odd et Ulrich était en train d’affronter le boss suprême dans « Dragon Wars 3 » lorsque le téléphone d’Odd sonna.
- Oui Aelita, qu’es-ce qu’il y a ?
- Tour activée.
- Oh non, juste au moment où on arrive au boss de « Dragon Wars 3 ». Bon on arrive.

William, de son côté, était au cinéma en train de regarder « Evil Imperator 2 » lorsque son téléphone sonna.
- Aelita !
- SOS tour activée.
- Ok, j’arrive.
William se leva de son siège, pris sa cannette de Coca Cola et se dirigea vers la porte, un agent de sécurité était à côté.
Le beau ténébreux tenta de passer mais l’agent l’attrapa et lui dit.
- Hé ! Mon garçon c’est pas par là la sortie tu pourra sortir là-bas une fois le film terminé.
L’agent pointa du doigt une porte de l’autre côté de la pièce.
- Mais moi, il faut que je sorte tout de suite, j’ai une envie pressente, mentit William
- Taratata ! Tu sortira une fois le film terminé.
- Ca va sortir.
- Il n’est pas question que tu sortes ! insista l’agent
- Tant pis, je vous aurai prévenu.
William lança ce qu’il restait de Coca sur la figure de l’agent et partit en courant.

Quelques minutes plus tard, les inséparables se retrouvèrent à l’usine. Ils descendirent à la salle des scanners sauf Jeremy qui s’arrêta au labo.
- Je lance la procédure de virtualisation, transfère Odd, transfère Ulrich, transfère William, scanner Odd, scanner Ulrich, scanner William virtualisation.
Ils se retrouvèrent sur le territoire du désert.
- A votre tours les filles, transfère Yumi, transfère Aelita, scanner Yumi, scanner Alita virtualisation
Elles arrivèrent elles aussi sur le territoire du désert.
- Hein ! Il y a de nouvelles créatures qui arrive : d’une part vous avez une vingtaine de petit monstres qui ressemble à des scarabées et d’une autre part vous avez une trentaine de tarentules. Sûrement des clones comme d’habitude.
- C’est du lourd.
- C’est sur. Déyo tente de pirater le retour vers le passé ? Là aussi c’est du lourd des centaines de données pirates.
Odd commença à lancer des flèches lasers sur les skarabées tandis qu’Ulrich s’avançait des tarentules pour les détruire à l’épée. Yumi lança ses éventails en direction des skarabées qui ne se firent pas détruire. William partit en direction des tarentules et avec son zanbatô en frappa une qui n’eut même pas le temps de se rendre conte que son ancien maître venait de la détruire. Aelita, elle, était resté sur le côté. L’homme chat utilisa la téléportation pour se rendre juste en face d’un skarabée qui pinça le téléporté, ce dernier envoya une flèche laser qui détruisit la bestiole et neufs autres monstre de la même espèce.
- Odd, quand le skarabée t’as pincé, tu as perdu cinquante points de vie !
- Ca fait pas mal tout ça.
Le samouraï de son côté ne tombait que sur des clones.
- Et mais attendait, et si l’un de vous était un clone polymorphe ? Demanda Jeremy
C’est alors que Yumi qui était derrière Ulrich envoya son éventail dans le dos de son ami qui fut dévirtualisé.
- C’est bien se que je pensais Yumi n’est pas Yumi c’est une copie.
- Où est Yumi si elle n’est pas sur lyoko ? Interrogea Ulrich
- Ben je pense qu’elle doit être quelque part sur terre.
- Ok je vais la chercher.
Ulrich pris le monte-charge et remonta à la salle principale tandis que Jeremy continuait à essayer de bloquer les données pirates.

Dans le monde virtuel la bataille faisait rage : William se battait contre le clone polymorphe, Aelita lançait des champs de force sur les skarabées et Odd combattait les tarentules.
- Flèche laser !
Une tarentule explosa et neuf autres aussi.
- Champ de force
Le skarabée visé évita le coup.
De son côté, Ulrich se dirigeait vers la maison de Yumi. Il n’avait toujours pas vu sa dulcinée.
Il passa devant le bois et entendu des cris. Dans la forêt, il suivit les bruits jusqu’à ce qu’il arriva à un arbre où était attachée la Japonaise.
- Ulrich ! Viens vite ! Le clone polymorphe m’a attaché à cet arbre et a commencé un feu de forêt.
La Japonaise montra du doigt une sorte de feu de camp.
- Bon je vais te détacher et après, on retourne à l’usine.
Le non-avoué détacha sa dulcinée et ensemble ils sortirent du bois.

Sur lyoko la situation se dégradait Odd n’avait détruit qu’une tarentule avec ses clones et Aelita ne réussissait pas à toucher un skarabée. Tandis que William tenait le coup face à la copie de Yumi mais le clone esquivait tous les coups de zambatô du beau brun.
- Flèche laser !
La flèche toucha une tarentule mais cette dernière n’explosa pas.
- Zut! C'était un clone.
Le clone polymorphe profita d’un moment d’inattention du beau brun pour le pétrifier grâce à sa télékinésie : une tarentule tira sur William et le dévirtualisa.
- Manqué plus que ça le beau ténébreux qui nous quitte.
La copie de Yumi se changea en une copie de William et s’avança vers Odd.
- Téléportation !
Odd se retrouva derrière le clone qui se retourna en lui faisant une balayette.
Le félin virtuel tomba et évita de justesse un coup de zambatô.
- Re téléportation !
Le roi de la glisse se retrouva une dizaine de mètre plus loin mètres plus loin.
- Et flèche laser !
Il tira sur la réplique de William qui intercepta le coup avec son zambatô.
Aelita qui se faisait presque oublier tenta un champ de force sur le clone qui l’évita.
Les skarabées restant s’approchaient dangereusement de l’ange rose.
- Bulle de force !
La princesse se mis dans sa bulle afin d’éviter les insectes. Odd ne menait une vie facile avec le clone qui venait d’esquiver une autre de ses flèche laser.
- Téléportation !
L’homme chat se retrouva derrière la copie et envoya une fléchette sur le faux William.
Ce dernier l’esquiva et répliqua par un coup de zambatô qui dévirtualisa le téléporté.

A l’usine les deux non-avoué venaient d’arriver et Yumi rentra dans un scanner.
- Transfère Yumi, scanner Yumi virtualisation.
La geisha se retrouva à côté de son amie.
- Comme on se retrouve !
Le clone avança en direction de Yumi. La bulle d’Aelita avait presque cédé à cause des tirs des tarentules.
- Aelita, attention ! Avertit Jeremy
La bulle céda et Aelita fit apparaître ses ailles.
- Champ de force !
Elle détruisit la dernière vraie tarentule ainsi que ses dernières copies.
- Ah ! Enfin, dit-elle soulagée
Elle retomba au sol et un skarabée la pinça.
- Champ de force !
Le skarabée continua à la pincer.
- Champ de force !
Cette fois l’ange rose tira sur un autre skarabée qui lui fut détruit et tous les autres disparurent également.
- Bravo Aelita ! Félicita Jeremy
De son côté, Yumi évitait les coups de la copie, elle lança ses éventails sur le clone qui les renvoya grâce à son zambatô sur la Japonaise qui les esquiva. Aelita venait de rentrait dans la tour lorsque le faux William fit une balayette à la geisha qui tomba : le clone l’acheva d’un coup de zambatô.

Jeremy lança un retour vers le passé qui les ramena le matin même au début du cours de Mme Herts.
- J’ai beau la regarder, je ne lui trouve aucun défaut à la nouvelle.
- C’est bon Odd on sait que t’es fous d’elle.
- Chui pas fous d’elle, chui dingue d’elle.
Le skateur se tenait la tête de la main.
- Ce soir j’irai lui demander si elle veut sortir avec moi.
Il fit un clin d’œil à Ulrich.
- Dommage que toi et Yumi vous n’en faite pas de même.
- Arête de parler de ça entre Yumi et moi c’est « copain et c’est tout ».
- Oui, mais avoue que tu aimerais bien que ça change.
- Bon ça va t’as gagné.
La journée se continua sans problème jusqu’au soir où Odd alla voir Sarah et lui demanda si elle était d’accord de sortir avec lui et à son grand bonheur la réponse fut « oui ».

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Nouveau danger le Lun 23 Aoû - 10:37

Voici l’épisode suivant.

Episode 101 Bestioles Etonnantes

Jeremy était dans sa chambre. Il travaillait sur le Skid lorsque quelqu’un frappa à la porte. Jeremy ferma le fenêtre sur le Skid.
- Entrez
C’était Aelita.
- Alors t’en est ou ?
- Ben la partie sur la défense est terminée, je commence la partie sécurité.
- Tu viens c’est l’heure de manger.
- Quoi, déjà ?
- Ben, oui ça fait huit heures que tu travail non-stop.
- J’arrive
Jeremy prit sa veste et partit avec Aelita en direction du self.

Une fois qu’ils avaient rempli leurs plateaux de couscous et de boulette de viande les deux amoureux s’assirent à la table de leurs amis. Odd, Ulrich, Yumi et William les y attendait.
Puis Sarah arriva.
- Je peux m’assoire à votre table ? Demanda-t-elle
- Bien sur, répondit la jeune fille aux cheveux roses
- T’as des frères et sœurs ? Demanda le blondinet à Sarah
- Oui un frère qui a été kidnappé, il y a quatorze ans.
- Tu sais par qui et pourquoi ?
- Ben je sais que c’est la Carthage corporation qui la kidnappé mais je ne sais pas du tout pourquoi. Mon père était contre le projet Carthage : c’est pour ça qu’ils ont kidnappé mon frère.
Jeremy qui s’apprêtait à boire un peu d’eau renversa son verre et dit.
- Tu parles des hommes en noirs ?
- Oui, mon père luttait contre eux avec un certain Waldo Shaeffer plus connu sous le nom de Franz Hopper mais il a mystérieusement disparu, il y a dix ans. Il avait une fille il me semble.
- Cette fille c’est…
Jeremy marcha sur le pied d’Aelita.
- Non rien
Nos héros finirent de manger et Jeremy et Aelita allèrent dans la chambre du génie pour continuer la fabrication du Skid.

Jeremy commença à pianoter des codes sur son ordinateur lorsqu’il dit.
- Bon, ce soir on va sur le cinquième territoire chercher des données qui pourrait m’être utile pour le nouveau Skid
- D’accord, j’appelle les autres.
Une fois tout le monde prévenu les inséparable se retrouvèrent à l’usine.
- Je lance la procédure de virtualisation. Transfère Ulrich, transfère Yumi, transfère Odd, scanner Ulrich, scanner Yumi, scanner Odd virtualisation.
Ils arrivèrent sur le cinquième territoire.
- Transfère William, transfère Aelita, scanner William, scanner Aelita virtualisation.
Ils arrivèrent eux aussi sur le cinquième territoire.
- Bon, on y va.

Ils entrèrent dans le tunnel.
- Il y a trois rampants en approche.
- Ils connaissent pas le clonage ici ? Demanda Odd
- Faut croire, à moins que Déyo ne nous a pas envoyé l'artillerie lourde comme d'habitude.
- Ok
- Super sprint !
Ulrich fonça à toute vitesse sur un rampant et donna un coup de sabre sur ce dernier qui explosa. Un autre rampant tira sur le samouraï qui se tourna en direction de ce dernier et lui donna à lui aussi un coup mortel.
- Ils sont trop nul c’est pas possible.
Deux autres rampant arrivèrent et tirèrent sur Ulrich qui renvoya leurs tirs et les détruisit.
- Téléportation ! Et flèche laser !
Odd se téléporta derrière un rampant et le détruisit. Puis quatre nouveaux reptiles entrèrent dans la salle Yumi envoya ses éventails sur les nouveaux arrivants qui les renvoyèrent grâce à deux tirs bien placés. La Japonaise évita ses propres armes et les rattrapa. William restait derrière le groupe avec Aelita car ces monstres lui rappeler de très mauvais souvenirs.
- Flèche laser !
La flèche rata sa cible. La geisha lança une nouvelle fois ses éventails qui détruisirent un rampant. Ulrich, de son côté, renvoyait les tirs des créatures virtuelles avec un de ses sabre.
Trois nouveaux rampants arrivèrent.
- Flèche laser !
Le roi de la glisse réussit à détruire un rampant. Puis Yumi lança ses éventails en direction d’un rampant qui tirait sur Ulrich depuis un moment et le détruisit.
- Super sprint !
Le samouraï fonça sur un rampant qui lui tira dessus à deux reprises et dévirtualisa le guerrier.
- Flèche laser !
La bestiole explosa. Puis trois rampants s’invitèrent au massacre.

Yumi lança une nouvelle fois ses éventails qui touchèrent de plein fouet une des bête rampante qui explosa. Aelita et William s’avancèrent.
- Champ de force
Une des créature disparut. William s’approcha des rampants. Puis il donna deux violents coups de zambatô qui firent exploser les deux créatures à proximité.
- Bravo William
Yumi lança ses éventails une dernière fois sur les rampants qui tirèrent sur la geisha qui fut dévirtualisée.
- Flèche laser !
Un nouveau reptile explosa.
- Champ de force !
Le rampant visé l’évita. Le beau ténébreux donna un coup dans l’œil d’un reptile qui explosa.
- Téléportation !
Odd se retrouva derrière le groupe de rampant et tira de fléchette sur deux d’entre eux qui disparurent puis les deux dernières créatures se tournèrent vers Odd et lui tirèrent dessus. Aelita lança un champ de force sur un rampant et le dernier fut détruit par un fatal coup de zambatô.

Nos héros entrèrent dans une nouvelle salle qui paraissait vide. Ils continuèrent leur chemin en direction de l’élévateur lorsqu’une dizaine de minuscule bestiole arrivèrent dans la salle.
- Quoi d’autres nouveaux monstres ?!
- Oui, ils ont une petite carapace blanche en guise de tête et une seule patte, le symbole est sur leur carapace, on dirait des acariens. Informa William
Les créatures commencèrent à charger leurs tirs.
- Je crois que là ils sont en train de charger de l’énergie pour leurs tirs.
Les bestioles tirèrent sur Odd qui fut dévirtualisé.
- Cinquante points de dégât par tirs c’est énorme ! S’exclama Jeremy
William s’avança avec son zambatô. Les minuscules créatures reculèrent.
- Champ de force !
Une des créature explosa.
- Les tirs les atteignent mais lorsqu’on s’avance vers eux ils reculent, remarqua le beau brun.
Ce dernier lança son zambatô sur une des bestiole qui disparut, puis il utilisa son pouvoir de lévitation pour reprendre son arme.
- A cette vitesse demain, on y est encore, affirma William
Aelita lança un double champ de force sur deux des minuscules créatures qui explosèrent. Puis le beau ténébreux lança son zambatô en le faisant tournoyer ce qui détruisit trois bestioles. Les trois restantes tirèrent sur William qui se fit dévirtualiser.
- Aelita, tu es toute seule.
La jeune fille lança une dizaine de champ de force qui finirent par détruirent les trois dernières créatures. L’ange de lyoko pris l’élévateur et entra dans la voûte céleste.
- Dépêche-toi ! Il a des risques quand tu es toute seule.
- Voilà, j’ai trouvé les données concernant le Skid.
- D’accord, fais vite pour me les envoyer je ne voudrai pas que tu tombes entre les main de la méduse.
- Oui, je t’envoie les données.
Les mantas arrivèrent.
- Champ de force !
La manta esquiva le coup et répliqua par un tir évité par la princesse.
- C’est bon j’ai presque tout reçu.
- Champ de force !
La première créature aérienne fut détruite.
- J’ai reçu les données je te ramène.
Le génie tapa quelques codes sur son ordinateur.
- Oh non ! Parmi les données que tu m’as donné, il y en avait des pirates : je ne peux pas te ramener.
Le bruit de la méduse se fit entendre.
- Jeremy ! La méduse arrive !
- C’est pas possible !
Une nouvelle fenêtre apparut.
- Et en plus grâce à d’autres données pirates, Déyo tente de s’approprier le retour vers le passé.
- Champ de force !
La méduse esquiva le coup et continua à avancer en direction de la jeune fille.
- Bon je te programme l’overboard file vite.
L’overboard apparut et Aelita sortit du cinquième territoire.
- La méduse continue à me suivre, on a l’impression qu’elle peut tout comme Odd se téléporter.
La jeune fille se retourna et vit la méduse se téléporter à côté d’elle.
- Effectivement ! Elle peut se téléporter.
- Une nouvelle trouvaille de Déyo.
- Champ de force !
La méduse évita encore une fois le tir.
- Jeremy ! T’es es où ?
- J’ai presque réussi à débloquer la matérialisation.
- D’accord.
L’ange virtuel fit un looping avec l’overboard afin éviter la méduse qui allait l’attraper.
- Voilà c’est bon !
La méduse s’apprêtait à attraper Aelita lorsque cette dernière disparut : elle était de retour sur terre.
- J’ai réussit à bloquer le piratage. Retour vers le passé !
Nos héros se retrouvèrent au self.
- La nouvelle bestiole on va l’appeler le minus, imposa Odd. Qu’est-ce que vous en dites ?
- Non, je pense plutôt pour l’akarien, répondit Ulrich
- Va pour l’akarien, dirent les autres simultanément
- Ok, ça va, vous avez gagné.
Sarah arriva et la soirée se poursuivit normalement.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Nouveau danger le Lun 23 Aoû - 14:02

Encore un nouvel épisode. J'aimerai que tu poste plus de commentaire s'te plait la lyoko recrue du 06.

Episode 102 Minuscule

Nos héros était sur lyoko en train de lutter contre une attaque de Déyo : Ulrich et Yumi étaient dévirtualisés.
- Il commence à pirater le retour vers le passé. Je le bloque, avertit Jeremy
- Et flèche laser !
Odd venait de détruire la dernière dizaine de mégatanks. Aelita entra dans la tour et tapa le code lyoko.
- Il n’y a pas eu de blessés donc pas besoin de lancer de retour vers le passé. Je vous ramène.
Aelita et William étaient bien dans les scanners mais Odd manquait à l’appelle.
- Où est Odd ?
- Alors là aucune idée.
Le troisième scanner s’ouvrit mais personne n’en sortit.
- Hein ?!
- Odd, t’es là ?
- Oui, dit une minuscule voix
Cette parole fut tellement petite que nos héros ne purent savoir qu’est-ce qu’elle était d’où elle
venait.

Une créature aussi petite qu’une fourmi monta sur Jeremy qui essaya de l’écraser.
- T’es fou, tu vas me tuer ! S’exclama la minuscule voix
Cette phrase fut aussi inaudible que la première. Puis la créature continua son chemin jusqu’à l’oreille de Jeremy qui essayer à mainte reprise de la tuer.
- Tu m’entends maintenant crâne d’œuf.
C’était Odd.
- Odd ! T’es où ?
- Sur ton oreille, imbécile.
- Ah ! C’est toi la bestiole qui est montée sur moi.
- Oui, je te signale que t’as faillit me tuer.
Yumi et Ulrich arrivèrent à la salle des scanners et pensèrent que Jeremy était devenu fou.
- Désolé, je pensais que t’était un insecte.
- Ha Ha Ha ! Je suis mort de rire.

Les deux non-avoués ne comprenaient toujours pas à qui Jeremy parlait, ils se regardèrent d’un air étonné.
- Jeremy, tu parles tout seul ? Demanda la Japonaise
- Non, Odd est devenu minuscule à cause d’un bug du supercalculateur.
Yumi et Ulrich se regardèrent une deuxième fois avant d’éclater de rire.
- Attends, tu veux dire qu’à cause du supercalculateur Odd est devenu minuscule.
- Je sais ça paraît fou mais c’est vrai.
Odd monta sur l’épaule de la Japonaise et dit.
- Si Odd n’est pas là. Qui je suis moi ?
Yumi sursauta.
- Odd c’est toi ?
- Tu veux que ce soit qui sinon, une fourmi surdouée qui a le don de parler.
- D’accord, maintenant je te crois Jeremy.
- Ah ! C’est pas trop tôt.
Odd redescendit de l’épaule de Yumi et retourna sur celle de Jeremy.
- Bon, cet après-midi je reste ici pour voir s’il n’y a pas un moyen de rendre à Odd sa taille normale. Vous n’aurez qu’à dire aux profs qu’on a la grippe.
Aelita, Ulrich, William et Yumi retournèrent en cours.

Jeremy tapa une série de codes incompressible puis une fenêtre apparut.
- Je vois, il y a eu un bug lors de ta matérialisation.
- Et, c’est grave docteur ?
- Ben le truc c’est que je n’ai aucune idée de comment te rendre ta forme habituelle.
- Tu veux dire que je risque de rester minuscule toute ma vie.
Odd soupira.
- Attends, les codes indiquent une faille dans le programme de dévirtualisation.
Jeremy continua à lire les codes.
- Mais cette faille a été créer grâce à un programme nommé Z.A.U.N.
- Et où on peut le trouver le programme qui contre celui là ?
- Ben Déyo possède le programme qui t’as rendu minuscule, il doit avoir le remède.

A Kadic le cours d’Histoire-Géo venait de commencer mais Sarah, qui était à côté d’Odd en temps normale, s’inquiétait de son absence. Elle leva la main.
- Qui peut me dire qu’elle est le nom du général qui a entre autre permis la fin de la seconde guerre mondiale ?
Plusieurs élève levèrent la main.
- Oui, Sarah
- Je peux aller à l’infirmerie ?
- Non, son nom n’est pas « Jepeuhalléhalinfirmerie » mais De Gaule, tu es désespérante Sarah.
Toute la classe se mis à rigoler.
- Mais j’ai mal au ventre. Je peux aller à l’infirmerie ?
- Oui, mais penses à tes résultats, il faut que ta moyenne remonte jeune fille.
- Stupide prof, se dit-elle
La jeune fille sortit de la salle.
Au labo Jeremy cherchait le programme de déminusculisation quand le super-scan sonna.
- Tour activée, territoire de la montagne.
- J’y vais ou pas ?
- Attends.
Le blondinet termina sa ligne de code et une fenêtre apparut.
- Super, j’ai trouvé, une fois le programme Z.A.U.N. détruit, tu reprendras ta taille normale.
- Et, comment on fait pour le détruire ce programme ?
- Ben il faut détruire la tour qui a été affecté par ce programme ou tout simplement le désinstaller.
- Ok, ça veut dire retour sur le territoire de la forêt, désinstallation du programme, puis aller jusqu’à la tour de passage, ce qui n’est pas la porte à côté et désactiver la tour sur le territoire de la montagne, tout ça sans qu’Aelita ne sois dévirtualisé. En gros, mission impossible.
- Bon j’appelle les autres. Toi, va dans la salle des scanners et attends-les.
Odd descendit dans la salle des scanners.

Sarah venait d’arriver devant l’infirmerie : elle toqua à la porte.
- Oui
L’infirmière lui ouvrit.
- J’ai mal au ventre.
- Entres, je vais t’ausculter.
Elle vit que les autres lits étaient vides.
- Odd et Jeremy ne sont pas là ?
- Non, pourquoi ils sont sensés être là ?
- Ben non, c’était une blague.
La jeune fille sourit bêtement.
Tandis qu’en classe Aelita et Ulrich avaient reçu le S.O.S. tour activée et avaient levé la main.
- On peut dire aller à l’infirmerie, on a mal au ventre, dirent-ils en même temps
- Euh ! Oui
Ils sortirent en courant.
- C’est pas possible, c’est une vraie épidémie.

Ils arrivèrent au parc et croisèrent leurs deux amis.
- Alors vous avez vu quelle était l’attaque ?
- Ben, non.
Une créature en câbles ressemblante à un arbre s’approcha des inséparables.
- Oula ! De mieux en mieux.
La créature lança une sorte de décharge électrique autour d’Ulrich qui fut immobilisé.
- Filons !
La bête lança une décharge autour de Yumi qui ne put plus bouger non plus. Puis la créature tenta de viser Aelita. Mais William qui avait le couvercle du passage secret dans les mains renvoya le coup. Puis la créature envoya une décharge sur le beau ténébreux qui fut immobilisé comme ses amis. Le monstre électromagnétique sauta dans les égouts et commença à poursuivre la jeune filles. Elle envoyait des éclaires dans tous les sens mais heureusement aucun n’atteignait l’ange de lyoko. Ils finirent par arriver à l’usine. La créature envoya une ultime décharge et toucha Aelita qui se pétrifia.

Au labo Jeremy ne comprenait pas pourquoi ses amis mettaient autant de temps à arriver.
- Bon, je branche la camera de surveillance.
Il vit la créature électromagnétique et Aelita pétrifié.
- Mon dieu, Aelita ne pourra pas désactiver la tour.
- Et moi alors, qu’est-ce que je vais devenir ?
- Ben il y a des chances pour que tu reste minuscule.
- C’est la cata ! Et moi, qui plaignait Hiroki.
Le blondinet réfléchit puis dit.
- Mais vu que tu es petit, toi tu peux aller court-circuiter le monstre et moi j’emmènerai Aelita dans les scanners : elle ira désactiver la tour et une fois cela fait, tu plongeras et vous irez désinstaller le programme.
- Ok
Odd monta jusqu’à la salle principale.
- Salut, gros tas de câbles, on ose s’en prendre à la princesse tu sais que c’est très moche ça.
La créature regarda dans tous les sens puis tira dans le vide.
- Bah alors ! T’es bigleux.
Le monstre envoya une décharge à l’opposer de la première.
- Ben alors chui déçu, tu me tournes le dos dés que je te cause.
Le skateur sauta sur la créature. Cette dernière le sentit et envoya une décharge sur le roi de la glisse qui sauta pour esquiver : elle s’envoya une décharge sur elle-même.
- C’est fou ces monstres ils sont aussi bête que les blocks.
La créature tomba en cendre.

Pendant ce temps Jeremy avait virtualisé Aelita sur le territoire de la montagne : une vingtaine de krabes et une trentaine de frelions l’y attendait.
- Aelita, derrière les monstres il y a un tunnel qui mène à la tour.
La jeune fille se fit tirer dessus.
- Bulle de force !
L’ange virtuel se mit dans sa bulle.
- Jeremy ! Je fais comment pour passer ?
- Essaye de passer sous les krabes, je te programme l’overbike.
L’overbike apparut et la princesse sortit de sa bulle pour monter dessus.
- Champ de force !
Un krabe explosa et neufs autres éclatèrent aussi.
Aelita passa sous la dernière ranger de crustacé et encaissa un tir bien placé : elle roulait en zigzag afin de ne pas être touchée facilement. Elle pénétra dans le tunnel suivit par douze frelions.
- Champ de force !
Le premier frelions encaissa le coup sans être détruit.
- J’aurai du m’en douter, c’est un clone

Du côté d’Odd, la créature venait de reprendre forme.
- Coucou
Le monstre tira dans le vide.
- T’as vu la princesse a disparu.
Le monstre tourna stupidement la tête.
- T’as les oreilles surdéveloppées ma parole, t’arrive à m’entendre.
La créature envoya une nouvelle décharge dans le vide.
- Par contre faut admettre que tes yeux ne sont pas super, une paire de lunettes te ferait du bien.
Le monstre commençait à tourner dans tous les sens sans pour autant bombarder les environs.
- T’es pire que Jim, j’ai beau parler, tu réponds jamais, en tout cas tu seras pas politicien.
La créature se tourna en direction d’Odd et tira sur ce dernier qui évita le tir.
- Enfin tu as vu où j’étais maintenant vu ta nullité il va falloir attendre demain pour que tu réussisse à me toucher.
Sur lyoko Aelita était presque arrivée à la tour mais trois frelions la collaient encore.
- Champ de force !
La dernière série d’insecte éclata. La jeune fille arriva à la tour qui était protégée par deux mégatanks.
- Ce ne sont pas des clones, prévint Jeremy
Le premier mégatank s’ouvrit et tira.
- Bulle de force !
La jeune fille eut juste le temps de protéger. Puis elle sortit et continua sa route en direction de la tour qui n’était plus qu’à une dizaine de mètres d’elle. Le second mégatank tira sur l’ange de lyoko qui stoppa le coup grâce à un champ de force défensif. Les deux monstres se mirent à rouler en direction de la jeune fille qui s’envola grâce à ses ailles.
- Telle est pris qui croyait prendre.
Elle rentra dans la tour.

Du côté d’Odd le monstre avait à moitié détruit l’usine avec ses décharges quand tout à coup il s’effondra et disparut.
- Et ben dit donc quand je disais que t’étais nul je pensais pas nul à ce point, bon ben à plus.
Odd fit un signe de la main au tas de câbles et redescendit en salle des scanners.
- Transfère Odd, scanner Odd virtualisation.
Le roi de la glisse arriva sur le territoire de la forêt. Aelita sortit de la tour de passage.
- Alors princesse, on dit pas merci à celui qui t’a sauvé la vie.
Une tarentule tira sur l’homme chat qui était en plein discourt. Il se retourna et envoya une flèche laser sur la bestiole qui évita le tir.
- Il n’y a que trois tarentules et deux frelions pour l’instant et pas de clone. Je vous envoie l’overboard.
L’engin apparut et les deux lyoko-guerriers montèrent dessus.
- Flèche laser !
Le premier frelions disparut puis Odd sauta de son overboard pour laisser Aelita aller jusqu’à la tour.
- Téléportation !
Le roi de la glisse se retrouva derrière une tarentule et lui envoya une fléchette dans la tête. Cette dernière explosa.
- Champ de force !
La jeune fille aux cheveux roses détruisit le dernier frelion puis rentra dans la tour. Une tarentule se retourna et tira mais il était trop tard.
- Flèche laser !
La tarentule esquiva le coup et mitrailla Odd qui retourna dans les scanners.
- Ca fait du bien de retrouvé sa taille normale.
Jeremy lança un retour vers le passé qui ramena nos héros le midi même.



Dernière édition par codeM_ le Mer 25 Aoû - 12:51, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Nouveau danger le Mer 25 Aoû - 11:55

Miho

avatar
Admin
Oulà ! Ce que c'est long ! je vais devoir le lire en plusieurs jours ! lol !

Voir le profil de l'utilisateur http://codelyoko-saison5.forumsactifs.com

12 bravo le Jeu 26 Aoû - 11:55

franchement je te dit bravo
je te metrai 18 a toute ces histoire que tu as faite
d ailleurs sa serait bien qu'elle passe a la tele

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Nouveau danger le Jeu 26 Aoû - 11:59

Ben si tu veux, t'as qu'à voter pour moi dans le topic les roles de chaque membre

Voir le profil de l'utilisateur

14 voter le Jeu 26 Aoû - 12:04

comment on fait pour voter

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Nouveau danger le Jeu 26 Aoû - 12:32

je sais pas mp à Emmyli elle elle sait

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Nouveau danger le Dim 29 Aoû - 19:41

Bon avec un peu de retard voici la suite postez un max de com's s'il vous plait.

Episode 103 Abîme

Nos héros venaient d’arriver en cours de Physique.
- Bonjours à tous ! Je vous annonce que nous allons faire une sortie à une centrale nucléaire dans deux semaine.
Toute la classe commença à discuter.
- Silence !
Le cours se continua sans problème jusqu’à la pause.
- Alors Ulrich enfin décider à dévoiler ton amour à Yumi.
- Lâches-moi !
Il fit signe à Odd qu’il ne voilait pas en parler.
- T’es de bonne humeur, ça se voit.
Ulrich continua sa route en direction de Yumi.
- Qu’est-ce que je disais.
- Tu connais Ulrich, il déteste parler de ses relations avec Yumi.

Le samouraï venait d’arriver prés de sa dulcinée.
- Euh Yumi, faut que je te parle.
- Oui Ulrich, de quoi ?
- Ben euh, faut que je te dise que…
- Que quoi ?
William arriva.
- Salut Ulrich, ça va ?
- Ben, comment dire ça ? Bof.
- D’accord.
- Bon, je me lance. Yumi, est-ce que tu veux sortir avec moi ?
Le beau ténébreux tendit l’oreille et entendit ces paroles.
- On en reparlera tout à l’heure, répondit Yumi, un peu gênée par la présence du beau brun.
- O…Ok.
Ulrich alla rejoindre Odd et Jeremy.
- Alors prince charmant. Elle a dit quoi ta princesse ?
- Rien.
- Rien ? Et tu parles d’une love-storie ? C’est l’histoire de l’amour qui est en périle : Ulrich et Yumi copain et c’est tout.
Sissi écoutait la conversation depuis un petit moment déjà.
- Alors Ulrich maintenant que tu t’es fait larguer par Yumi, ça te dirait de sortir avec la plus belle fille du collège.
- Tu parles de Sarah, non mais tu rigoles j’espère, parce qu’elle sort déjà avec moi.
- Non, tête de chnoque je parle de moi.
- Ah bah alors c’est que t’as une intelligence surdéveloppée pour confondre beauté et mocheté.

Le samouraï partit en direction du parc.
- Ulrich, qu’est-ce que t’as aujourd’hui ? Demanda Jeremy qui semblait inquiet.
- Rien, chui juste un peu…Laisses-moi.
- Bon d’accord.
La sonnerie retentit et les inséparables retournèrent en classe.
- Alors ? chuchota Aelita dans l’oreille de Jeremy
- Alors quoi ?
- Ben pour les deux non-avoué.
- Ah ! Ulrich lui a demandé mais Yumi n’a pas répondu.
Un « bip bip » interrompit la conversation.
- Combien de fois faudra-il vous rappeler que l’usage des téléphones portables et des ordinateurs est interdit en cours, tout usage est puni par une confiscation.
- Mais madame…
- Il n’y a pas de « mais ». Oh et puis Mle Stones accompagnait-le chez le proviseur.
- Oui madame.
Les deux amoureux se dirigèrent vers le parc mais un tremblement de terre les stoppa dans leur course. Puis un abîme se créa atours d’eux.
- Là, on est mal, Déyo nous a piégés.
- Si on ne trouve pas une solution très vite Déyo va pirater le retour vers le passé et on aura plus que les yeux pour pleurer.
Le séisme continuait.

Dans la classe de Yumi et William un mur venait de s’effondrer.
- Ca m’étonnerait si ce n’était pas une attaque.
- On y va ?
- On y va.
Les deux lyoko-guerriers partirent en direction du parc. Tandis que chez les secondes la situation devenait critique. Un abîme avait été creusé dans le couloir. Sarah, Odd et Ulrich réfléchissaient à une solution pour sortir.
- Et si on passait par la fenêtre, proposa le skateur à sa dulcinée.
- Ouai, mais on est quand même au deuxième étage.
- A moins qu’on…
- Qu’on quoi ?
- Ben, qu’on descende par l’abîme : vu que le bâtiment est coupé en deux on peut sauter du deuxième étage pour aller au premier et du premier pour aller au rez-de-chaussée.
- C’est risqué mais quand faut y aller faut y aller.
- Y aller ou ? Demanda la bouclée aux deux garçons.
Odd et Ulrich se regardèrent.
- Ben ça va te paraître fous mais cet abîme à été créé par un gars qui cherche à pirater un programme nommé « retour vers le passé » et pour arrêter ce gars il faut que nous allions désactiver une tour sur un monde virtuel nommée « lyoko ».
- C’est compliqué votre truc mais je vais faire tout mon possible pour vous aider.
Le roi de la glisse sauta au premier étage suivit d’Ulrich et de Sarah. Ils arrivèrent au rez-de-chaussée en un rien de temps. Puis un nouvel abîme se creusa.
- Manquait plus que ça, maintenant on est coincé devant l’entrée.

Du côté des deux génies, l’heure était à la réflexion : Jeremy et Aelita essayaient de trouver une solution pour atteindre l’usine.
- J’ai trouvé, regardes Jeremy si j’attrape la branche là-haut grâce à une courte échelle que tu me ferais et que je saute. Je pourrai atteindre l’autre côté de la crevasse.
- Bien joué Aelita !
La princesse de lyoko attrapa la branche grâce à une courte échelle de Jeremy et sauta de l’autre côté de la faille.
Alors que pour William et Yumi qui venaient d’arriver aux égouts les problèmes allaient bientôt commencer.
- Au fait Yumi, qu’est-ce qu’il t’a dit Ulrich tout à l’heure.
- Euh rien, et puis ça te regarde pas.
- Bon, bon.
Il prirent leur skate-board et s’apprêtaient à monter dessus lorsqu’une nouvelle secousse les firent tomber. Puis un abîme se créa devant les deux adolescents. Aelita arriva et vit la faille.
- Oula, c’est pas une petite fissure ça.
- Ca c’est sur.
- On va devoir prendre un autre chemin.
Ils sortirent des égouts et se dirigèrent vers la chaufferie. Heureusement, il n’y avait pas de crevasse. Ils arrivèrent à l’usine et le piratage du retour vers le passé avait bien commencé et l’ange rose le bloqua momentanément.
- La tour activée est sur le territoire du désert, je lance une virtualisation différée.
La jeune fille termina sa ligne de code et descendit dans la salle des scanners suivit de ses deux amis.

Quelques minutes plus tard les trois lyoko-guerriers étaient sur le territoire du désert.
- Il y a une dizaine de krabes, une vingtaine de tarentules et une trentaine de mantas ça promet.
William fonça sur les tarentules et donna un violent coup de zambatô sur une d’elle qui l’évita, Yumi lança ses éventails sur les mantas qui évitèrent le premier objet mais le second en frappa une de plein fouet et la détruisit ainsi que ses neuf copies.
- Champ de force !
Le krabe visé évita le tir et répliqua la princesse se mis dans sa bulle. Yumi utilisa sa télékinésie sur une tarentule qui se pétrifia et neuf autres subirent le même sort. Le beau brun donna un coup de zambatô sur une des tarentule pétrifiée qui explosa avec ses neuf clones. Puis les survivantes mitraillèrent le beau brun qui renvoya la plupart des tirs sur leur propriétaire qui n’explosèrent pas. La bataille continua un des éventail de la geisha toucha un krabe qui explosa suivit par quatre de ses confrères. Puis une manta qui essayait avec ses semblables de détruire en vain la bulle d’Aelita tira sur William qui était trop occupé avec les tarentules. Ce dernier retourna dans les scanners. La bulle d’Aelita venait de céder.
- Champ de force !
Une nouvelle manta fut détruite ainsi que ses dix copies. La Japonaise lança une nouvelle fois ses éventails qui furent esquivé par les krabes.
- Champ de force !
Le tir fut évité par la manta visée.

De leur côté, Odd, Ulrich et Sarah venaient de sortir du lycée grâce à une corde et continuèrent leur chemin jusqu’au parc ou ils virent Jeremy encercler par des crevasses.
Le samouraï lui envoya la corde et le blondinet l’attrapa et rejoignit ses amis. Puis ils continuèrent leur chemin.
Sur lyoko Aelita venait de se remettre dans sa bulle de force. Et Yumi lançait ses éventails dans tous les sens en vain. La bulle de l’ange rose allait bientôt éclater.
- On est mal là, si les autres n’arrivent pas très vite on va finir dans les scanners.
- Comment ça va les filles ?
- Jeremy ! Comment tu t’en es sorti ?
- Trop long à expliquer, je vous envoi les garçons.
La Japonaise lança ses éventails. Puis deux mégatanks arrivèrent par l’arrière et tirèrent.
- Aelita, là je crois qu’on est fini.
- Flèche laser !
- C’est ce qui s’appelle tomber à pique.
Les deux mégatanks explosèrent.
- Alors princesse, on t’a manqué ?
- Faut dire que t’arrive juste au bon moment.
- Téléportation !
Le roi de la glisse se retrouva sur un krabe.
- Flèche laser !
Le krabe explosa et la dernière série de clones disparurent en même temps.
- Super sprint !
Le samouraï fonça droit sur une tarentule.
- Impacte !
La tarentule tira sur Ulrich.
- Zut c’est pas la bonne.
Le samouraï donne un coup de sabre sur la tarentule voisine qui elle non plus n’explosa pas.
- Téléportation ! Et flèche laser !
Odd se retrouva perché sur une manta qui n’avait pas été détruite par la flèche laser. Avec ses griffes le chaton virtuel dirigeait très bien la manta puis il sauta sur une de ses confrère et lança une fléchette qui la détruisit.

La Japonaise lança une dernière fois ses éventails sur une tarentule qui esquiva et répliqua par un tir suffisamment précis pour dévirtualisé la geisha.
- Impacte !
Suite à six coups sur des tarentules différentes Ulrich finit par trouver la vraie tarentule qui avant de disparaître lui tira dessus et le dévirtualisa.
- La tour de madame est avancée.
Aelita rentra dans la tour et tapa le code lyoko.
- Bon, je vous ramène.
Tous les lyoko-guerriers étaient réunis dans le labo.
- On fait comment pour Sarah ? Demanda Jeremy
- Ben, on l’enregistre dans les scanners, proposa Odd
- Hum non, on la connaît à peine, contredit la Japonaise
- Elle n’a pas encore fait ses preuves, ajouta le samouraï
Le skateur soupira.
- Bon, ça va j’ai compris.
Il fit un signe de la tête à Jeremy qui lança un retour vers la passé qui ramena nos héros le matin même.
- Tu m’en veux pas trop pour Sarah ? Interrogea Ulrich
- Non, pas trop et puis vous avez raison elle n’a pas encore fait ses preuves.
Odd regarda la Japonaise qui s’avançait vers eux.
- Au fait et avec Yumi ça dit quoi ?
- Rien pour l’instant.
- Tu sais les filles c’est comme les pantalons, faut en essayer plusieurs avant de trouver la bonne.
- Sauf la bonne moi je l’ai trouvé du premier coup.
La geisha arriva.
- Au fait pour ce que tu m’as demandé ce matin je suis d’accord mais je veux pas que William soit au courant fin j’espère que tu comprends.
Ulrich rougit.
- Bien… Bien sur que je comprends.
- Le scoop de l’année Ulrich et Yumi enfin décidé à sortir ensemble.
- Odd t’a pas intérêt à dire ça à qui que ce soit. C’est claire ?
- Oui, oui
Cette journée se continua sans problème vu que le samouraï sortait enfin avec sa dulcinée.

Voilà postez un maximum de commentaire et à la prochaine.
PS: Il y aura quelque révélation sur Déyo la prochaine fois.

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Nouveau danger le Mer 8 Sep - 16:10

La suite, la suite, désolé mais je suis un peu décourager il n'y a quasiment plus de commentaires posté sur ma fic bon voici mon ultime chance.

Episode 104 Découverte

C’était un dimanche matin. Jeremy travaillait sur le Skid lorsqu’on toqua à la porte.
- Entrez.
- Jeremy, tu vas bien ?
- Ben oui un peu fatigué c’est tout.
- Je te signale que demain on reprend les cours et que tu as passé tes vacances à travailler non-stop sur le Skid, tu t’arrêtais uniquement pour manger et pour te laver.
Le blondinet se retourna. Il avait des cernes énormes sous les yeux et paraissait être très faible.
- Bon, j’aimerai que pour une fois tu t’arrêtes un peu et passes ta journée avec nous.
- Bon d’accord.
Jeremy se leva et s’avança vers la jeune fille.
- J’ai presque fini la construction du Skid.
- Cette après-midi on va au cinéma tous ensembles.
- D’accord.
- Bon, on va manger.
- Ben ouai, à l’origine je venais te chercher pour ça.

Ils arrivèrent au self Odd, William, Ulrich, Yumi et Sarah les y attendaient.
- Alors Einstein c’est pas la grande forme à ce que je vois !
- Ben aussi si tu passes 17 nuits de suite à travailler sur le Skid.
Sarah regarda Jeremy d’un air méfiant.
- Je peux savoir ce que c’est le Skid ?
- Ben… Euh…C’est rien… Enfin si… C’est…
- C’est un nouveau jeu vidéo, coupa le skateur
- Ah bon je pourrai y jouer un de ces quatre.
- Ben quand il sera fini, affirma Jeremy
Le blondinet sourit bêtement. La jeune fille partit se resservir du chocolat chaud.
- Odd mais qu’est-ce qui t’a pris de dire ça ?
- Ben quoi ? Tu aurais peut-être préféré si je lui avais dit que c’était un engin virtuel destiné à voyager dans la mer numérique.
- Comment je vais faire moi pour créer ton jeu vidéo ? Je suis déjà pas assez occupé comme ça ?
- Ben, si. Désolé.
- Bon ça va pour cette fois mais fais gaffe s’te plait.
- Ok Einstein !
La brunette revint avec un bol de chocolat qui débordait.
- Au fait, on va voir quoi cet après midi ?
- On va voir « Vampire Attaque 2 »
- Tu sais très bien que je déteste les films d’horreur.
Odd tapa sa main sur son front.
- J’avais complètement oublié.
- Bon tant pis, pour une fois je vais faire un effort.
- C’est fou comme t’as l’air ronchon aujourd’hui, on dirait Ulrich.
Le samouraï en question fit un regard noir à Odd et partit poser son plateau.

L’après midi, nos héros se rendirent au cinéma. Ils entrèrent dans la salle et s’assirent.
- Espérons que Déyo n’attaque pas pendant le film, souhaita Odd
Un « bip bip » retentit.
- Dommage pour toi Odd, tour activée territoire de la banquise.
L’homme chat soupira puis toute la bande se dirigea vers la porte.
- Mercredi on revient ?
- Si tu veux mais toi tout seul.
Ils s’apprêtèrent à sortir lorsque le gardiens dit d’une voix Déyotifié.
- On ne va nul part !
Toutes les portes se bloquèrent et les personnes à l’intérieur s’avancèrent vers les inséparables.
- Tu crois qu’ils sont Déyotifiés ?
- Je crois pas, j’en suis sur. Par contre je ne comprends pas, d’ou vient toute cette énergie.
- Sinon, pour s’en sortir, on fait quoi ? On fonce dans le tas ?
- Ben, je crois pas qu’il n’y ait d’autres solution.
- Ok.
Odd, Ulrich et William foncèrent sur les Déyotifiés suivit par Aelita, Yumi et Jeremy.
- Là-bas, regardez !
La jeune fille aux cheveux rose pointa du doigt une bouche d’aération qui se trouvait à côté de l’écran, on pouvait y accéder par une échelle positionnée d’une façon telle qu’il était très facile de monter.
- Bon je les occupe, vous, allez-y.
- D’accord, merci William
Un homme plutôt costaud frappa William qui commença à se battre avec ce dernier.

Nos héros montèrent par l’échelle et entrèrent dans la bouche d’aération et Ulrich qui fermait la marche fit tomber l ‘échelle derrière lui.
- William est hors d’état de nuire, ajouta Aelita d’un ton désespéré
Elle montra le beau ténébreux évanoui et piétiné par les gens qui sortirent par la suite.
- Bon voilà, vous voyez toutes les personnes dans ce cinéma sont Déyotifiés.
Le blondinet montra du doigt toutes les personnes qui trouvaient de l’autres côté de la bouche d’aération.
- J’ai un plan, Odd, Yumi et moi on fait diversion on part de ce côté.
L’intellectuel montra une porte dérobée avec un symbole « interdit d’entrer ».
- Pendant ce temps Ulrich et Aelita, vous allez sortir du cinéma et aller à l’usine. Ok ?
- Ca me va, répondit Odd
Le skateur sauta dans le couloir.
- Hey ! Salut les affreux ! Je vous ai manqué ?
Jeremy et Yumi sautèrent également.
- Bon maintenant on fonce à la porte.
Ils coururent en direction de la porte suivi par des dizaines de personnes.
- On y est !
Ils entrèrent et bloquèrent la porte.
- Ouf !
Le blondinet s’essuya le front avec son bras.
- On fait quoi maintenant ? Demanda la Japonaise
- Ben, on attend ici le temps qu’ils désactivent la tour.
- Sinon, on pourrait faire du tourisme, proposa Odd
Le skateur désigna un ascenseur qui se trouvait derrière eux.
- Tu rigole j’espère !
- Ben quoi ?
Odd s’assit et commença à bouder.

De leur côté Ulrich et Aelita étaient passés et étaient arrivés à l’usine.
- Déyo a déjà commencé à pirater le retour vers le passé, je bloque.
L’ange rose tapa quelque code sur l’ordinateur et dit.
- Bon, je lance une virtualisation différée.
La jeune fille tapa d’autres code, descendit dans la salle des scanners et se fit virtualiser. Ils arrivèrent sur le territoire de la banquise, vingt-sept mantas et vingt-et-un krabes les y attendaient.
- Tout seul ça va être chaud !
Pendant ce temps au cinéma les Déyotifiés étaient en train de rentrer dans la salle où nos héros s’étaient réfugiés.
- Finalement elle était pas si mauvaise ton idée du tourisme.
- Ah ! Tu vois que mes idées sont toujours les meilleurs.
Le blondinet fit semblant de ne pas écouter et entra dans l’ascenseur avec ces amis.
Ils ne pouvaient que descendre : l’ascenseur ne comportait qu’un seul bouton qui permettait de descendre un étage au-dessous.
- Bon, on y va.
La Japonaise appuya sur le bouton et la machine descendit.

Lorsque la porte s’ouvrit les trois lyoko-guerriers se retrouvèrent dans une sorte d’entrepôt : sur le côté droit il y avait des cartons empilés du sol au plafond, de l’autre côté des casiers étaient disposés et en face d’eux il y avait une petite porte avec une serrure fermée avec un cadenas à code.
- Wah, la planque parfaite pour un gang de séparatiste.
- Je te le fais pas dire !
Les trois héros s’avancèrent vers l’un des casier qui était ouvert. Le génie de la bande jeta un oeil à l’intérieure.
- Hein ?!
Sur le dossier se trouvant sur le dessus de la pile était écris en lettres majuscules « Carthage Project ». Le blondinet prit la première feuille du dossier d’un air inquiet.
- Alors ce serait ça le projet Carthage, pas étonnant que le président lui-même ne connaît pas l’existence de cette société, se dit l’intellectuel en commençant à lire le document.
- Quelque chose me chiffonne ! Coupa Yumi
- Quoi ? Demanda Jeremy qui venait d’interrompre sa lecture.
- Ben, les Déyotifiés, ils ne nous ont pas suivit.
- Logique super-Odd leur fait peur, répondit la skateur en riant
- C’est sur, avec l’odeur de tes pieds.
L’homme chat se vexa.
- Non sérieusement.
Jeremy reprit son air sérieux et commença à réfléchir mais un homme entra dans la pièce par la porte du fond.
- On peut savoir ce que vous faite là ? Bande de petit fouineur.

Pendant ce temps, sur lyoko, Ulrich venait de détruire les sept premiers krabes avec l’aide de ses deux clone. Aelita, elle, volait et pourchassait les mantas environnante.
- Champ de force !
L’ange rose toucha de plein fouet une des manta qui explosa suivit de huit autres monstres volant.
- Bien joué princesse !
La jeune fille fit un clin d’œil au samouraï qui lui rendit.
- Super sprint !
Le jeune-homme fonça sur un krabe.
- Impact !
Il enfonça son sabre dans la cible du crustacé qui explosa et six autres aussi mais un autre krabe lui tira dans le dos ce qui eut pour effet de dévirtualiser le samouraï.
De son côté la jeune fille esquivait les tirs des mantas puis elle fonça avec une vitesse étonnante en direction de la tour. Mais à mi-chemin inquiétée par les tirs des mantas s’arrêta et se mis dans sa bulle de force.

Tandis qu’aux sous-sol du cinéma les trois héros étaient en mauvaise posture. L’homme qu’ils avaient croisé les avait enfermés dans une sorte de cellule.
- Franchement, on a mérité de se retrouver là ? Demanda Odd avec une diplomatie imbattable
- Ben non, mais ça nous arrange au moins on est plus en danger à cause des Déyotifiés.
- Au fait Jeremy, il y avait marqué quoi sur le document que tu as lu tout à l’heure ? Demanda Yumi
- Ben ça parlait du projet Carthage. En fait la Carthage-Corporation est une union de séparatiste qui se répartie un peu partout dans le monde. Ils cherchent à prendre le contrôle du monde avec une arme qui se nomme « le superdestructeur ». Selon le document, toutes les personnes qui résisterait à la société serait tués par cette machine. Je n’ai pas eu le temps de lire la suite.
- Pauvre Sarah : et dirent que son frère c’est fait kidnapper par la Carthage machin chose.
- Carthage-Corporation…
Une voix venant de la cellule voisine coupa le génie du groupe.
- Vous connaissez Sarah ?
Par une petite fenêtre en barreaux, on pouvait apercevoir la cellule voisine. Un garçon blond âgé d’environ 17 ans se retourna.
- Oui, répondit Odd. Elle est dans la même classe que nous.
- Ah !
- Mais d’où la connaît-tu ? Demanda Jeremy d’un air curieux
- C’est ma sœur !
Les trois lyoko-guerriers n’en revenait pas : le frère de Sarah enlevé il y a quatorze ans était encore en vie.
- Mais… Pourquoi est-tu encore en vie ? Demanda le blondinet de plus en plus curieux
- Ben, il n’y a que deux personnes au monde qui sachent où se trouve du titanium (un métal qui dans sa combustion peut détruire jusqu’à 1 km2 autour de lui) : mon père et un dénommé Franz Hopper. C’est parce que je suis le fils aîné d’une des deux personne sachant où se trouve ce métal qu’ils ne m’ont pas tué dans l’espoir qu’un jour je leur dise où on peut trouver ce métal mais moi je ne sais pas et puis même si je savait je leur dirait jamais.
- D’accord.
Une alarme sonna et une voix dit.
- Attention ! Des policiers viennent de pénétrer dans la base !
Un des gardien ouvrit la porte de la cellule voisine et fit sortir le frère de Sarah. Un policier arriva et fit sortir nos héros de leur cellule mais il était trop tard pour sauver le frère de Sarah.

De son côté Aelita venait de sortir de sa bulle. Elle continua à voler à toutes vitesses puis elle sauta et entra dans la tour. Le samouraï était assis à la place de Jeremy. Puis l’ange rose tapa le code lyoko.
- Ulrich, tu peux me matérialiser ?
- Je veux bien mais je sais pas faire.
- C’est facile, je vais t’expliquer.
La princesse du monde virtuel expliqua à Ulrich comment la matérialiser. Puis, une fois revenue la jeune fille lança un retour vers le passé qui ramena nos héros au self au moment où Sarah était partie se resservir du chocolat chaud.
- Ah oui ! J’ai oublié de vous dire que dans les documents sur le projet Carthage, le nom du président de la société été écris et je peux vous dire que ça va vous surprendre.
- Aller accouches !
Jeremy avala le chocolat qu’il avait dans la bouche et dit.
- Ben son nom c’est Alchireur Déyo.
Toutes la bande commença à dévisager Jeremy puis Sarah revint. Il n'eut aucun problème jusqu'a la fin de la journée.

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Nouveau danger le Jeu 9 Sep - 15:57

Miho

avatar
Admin
Bien ta fic, mais n'abandonne pas même si presque personne de poste pus.

Voir le profil de l'utilisateur http://codelyoko-saison5.forumsactifs.com

19 Re: Nouveau danger le Ven 10 Sep - 20:16

ouais c'est toujours bien c'est pareil dsl j'allais plus sur l'ordi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.codelyoko.fr

20 Re: Nouveau danger le Sam 11 Sep - 14:33

Salut, juste j'voulais dire, j'aimerai des commentaires plus costructifs, ou qui disent ce qui était bien. Bon, voici la suite.

Episode 105 Besoin d’Energie

C’était un dimanche matin. Jeremy était dans sa chambre. Pour une fois il dormait. Tout à coup son réveil sonna. Le blondinet se leva et pris ses vêtements. Il s’apprêtait à sortir de sa chambre lorsqu’un « tuuut » retentit.
- Quoi ?! Le réplika qui était à Paris a disparu.
Le blondinet s’assit sur sa chaise et commença à taper des codes.
- Oui oui, il a bien disparu.
Bip Bip
- Manquait plus que ça ! Tour activée territoire de la banquise.
L’intellectuel prit son portable et tapa le numéro d’Aelita. La jeune fille aux cheveux roses était dans le couloir lorsque son téléphone sonna.
- Oui Jeremy.
- Tour activée !
- D’accord, j’arrive tout de suite.
L’ange de lyoko qui allait en direction des douches fit demi-tour et partit de l’autre côté : en direction des escaliers.

Quelques minutes plus tard, nos héros arrivèrent à l’usine.
- Bon, je ne connais pas la nature de l’attaque de Déyo. Foncez en salle des scanners.
Les cinq lyoko-guerriers s’exécutèrent.
- Transfère Ulrich, transfère William, transfère Odd, scanner Ulrich, scanner William, scanner Odd, virtualisation.
Les garçons se retrouvèrent sur le territoire de la banquise.
- A vous les filles. Transfère Yumi, transfère Aelita, scanner Yumi, scanner Aelita, virtualisation.
Les filles se retrouvèrent, elles aussi, sur le territoire de la banquise.
- Einstein, tu nous envois nos bécanes ?
- Ouai. Et j’ai une petite surprise pour toi William : ça s’appelle l’overfly.
Les trois engins habituels apparurent ainsi qu’une sorte de deltaplane automatique et de couleur blanche flash qui était destiné à William.
- Ah oui ! Vous avez trois tarentules et deux mégatank en approche.
- Pas de clone ?
- Apparemment, non.
Odd fonça à toutes allures sur une des tarentule. Il fit un looping avec son overboard avant de tirer sur le monstre en question qui esquiva sur le champ. Il répliqua par une dizaine de tirs qui détruisirent l’overboard. L’homme chat tomba la tête la première.
- Wah ! C’est que ça fait mal ! Dit-il en se massant le crâne.

De son côté, Ulrich combattait un des mégatank. Il fonça sur ce dernier qui tira violemment sur lui. Le jeune homme esquiva de justesse mais son overbike se fit détruire.
- Super sprint ! Impact !
Le samouraï détruisit le monstre mais son confrère lui tira dessus et le dévirtualisa.
La geisha lança ses éventails sur la créature qui se referma et commença à rouler vers la jeune fille. Cette dernière le pétrifia grâce à sa télékinésie. L’ange rose utilisa son don de création pour créer un trou sous la créature métallique : le mégatank tomba dans la mer numérique.
- Téléportation !
L’homme chat se retrouva sur la tête de la tarentule. Il se baissa de telle sorte d’être dans la ligne de mir de la créature et fit signe à cette dernière.
- Coucou !
La tarentule commença à bouger en espérant faire tomber le roi de la glisse.
- Flèche laser !
Le monstre explosa. La Japonaise lança ses éventails en direction de la créature survivante qui esquiva le coup. Mais le monstre se fit détruire par le beau ténébreux qui attaqua par les airs et donna un coup de zambatô qui fut fatal pour la tarentule.
- Trop classe cette machine !

Aelita rentra dans la tour et la désactiva.
- Bon, je vous ramène, il n’y pas besoin de retour vers le passé.
Jeremy commença à taper des codes en se disant.
- C’est bizarre, c’est comme si Déyo voulait que l’on désactive la tour.
Le blondinet commença à réfléchir.
- Mais oui, bien sur ! Déyo cherche à avoir de l’énergie pour mieux pirater le retour vers le passé. Mais pour qu’il y ait suffisamment d’énergie, il faudrait détruire plusieurs territoire.
L’intellectuel tapa sur la touche entrer mais rien ne se passa.
- Quoi un bug !
Une nouvelle fenêtre apparue.
- Zut ! Déyo commence à pirater le retour vers le passé.
- Bon c’est pour aujourd’hui ou pour demain ? Demanda Odd qui s’impatientait.
- Ben, Déyo a, je ne sais comment, réussit à buger le système de matérialisation et commence à pirater le retour vers le passé.
Plusieurs autres fenêtre apparurent.
- Hein ?! Mais qu’est-ce que c’est que ce souc ?
- Qu’est-ce qu’il y a Jeremy ?
- Ben Déyo a envoyé des tonnes de données espionnes, le retour vers le passé est attaqué dans tous les sens.
Bip bip
- Quoi ?! Il y a une autre tour activée sur le territoire de la banquise. C’est sans doute aussi un leur pour gagner de l’énergie.
- Et elle est où cette tour ?
- Ben, à environ trois kilomètres au nord.
- C’est vers la tour de passage ça ?
- Ben ouai.
Les quatre lyoko-guerriers se dirigèrent vers la tour activée.

De son côté, Jeremy était débordé, il ne savait plus comment stoppé le piratage. Il tenta d’effacer les données mais la plupart resta. Puis plusieurs fenêtre disparurent.
- Hein ?! Les bécanes se sont dévirtualisé toutes seules. Et j’ai perdu le radar de contrôle.
Tandis que William survolait la mer numérique sont overfly disparut et le beau ténébreux tomba. Mais se fit dévirtualiser de justesse par une flèche laser. Les deux jeunes filles qui étaient sur l’overwing tombèrent également mais par chance sur la banquise.
- Tour en vue, remarqua l’ange rose
Trois mantas et trois krabes les y attendait.
- C’est pas la grande forme chez notre cher Déyo. Il ne prend même pas la peine de nous faire un festin de fruit de mer, se plaignit l’homme chat
L’acrobate envoya ses éventails sur les mantas qui esquivèrent et répliquèrent par quelques tirs éviter grâce à une superbe roue.
- Téléportation !
Le roi de la glisse se retrouva sous un krabe.
- Flèche laser !
Le crustacé fut détruit.
- Pff ! Trop facile !
- Champ de force !
La jeune fille aux cheveux roses tira sur une manta qui esquiva. Puis la geisha pétrifia un krabe et l’ange de lyoko le détruisit grâce à un champ de force.

Au labo, Jeremy avait détruit quelque dizaine de fausses données mais plus il en détruisait plus il en arrivait.
- C’est pas possible ! D’où peut venir autant de données pirates ?
Puis une nouvelle fenêtre s’éteint.
Sur lyoko, Odd venait de se téléporter sur une manta et s’apprêtait à la détruire mais quand il voulut tirer rien ne sortit de sa main.
- Mince ! Plus de fléchette !
- Odd, tu as encore des fléchettes mais Déyo a aussi fait buger vos armes donc tu ne peut pas les utiliser. C'est pareil pour toi Yumi.
Les éventails de Yumi disparurent.
- Juste une question, Einstein. Pourquoi Aelita elle toujours ses champs de force ?
- Ben, je suppose que c’est parce qu’elle en a infiniment.
Les mantas commencèrent à bombarder le roi de la glisse et la Japonaise. La geisha utilisa sa télékinésie pour pétrifier une des bête volante et l’ange rose le détruisit grâce à un champ de force. Mais le dernier krabe tira sur la Japonaise qui fut dévirtualisée. L’homme chat évitait les tirs en se téléportant. Aelita utilisa son don de création pour créer un mur qui protégea son ami.

L’intellectuel, devant son ordinateur venait de détruire d’autres données lorsqu’il eut une idée.
- Et si j’utilisais mon programme de réinitialisation. Aelita, Odd, désactivez vite la tour : je vais lancer un programme de réinitialisation qui nous permettra de détruire les données pirates. Mais pour cela il faut que vous soyez dévirtualisé.
Sur lyoko, la jeune fille aux cheveux roses avait détruit le dernier krabe mais tandis qu’elle chargeait un champ de force pour détruire la dernière manta la méduse arriva.
- Aelita ! Attention ! Prévint le skateur
Il était trop tard : la méduse était en train d’implanter un virus à Aelita. Tandis qu’au labo Jeremy était en train de préparer le programme de réinitialisation lorsqu'une fenêtre apparut.
- Odd ! Pour une raison que j’ignore tes flèches lasers sont à nouveau opérationnels.
- Ok Einstein !
Le félin sortit de sa planque et tira sur la manta qui regardait Aelita. Cette dernière explosa. Puis il visa la méduse mais Aelita était déjà Déyotifièe.
- Champ de force !
Elle tira sur le roi de la glisse qui esquiva grâce à une téléportation.
- Flèche laser !
L’ange rose esquiva le coup et répliqua avec deux champs de force. L’homme chat les évita de justesse grâce à une autre téléportation.
- Mais qu’est-ce qu’il se passe ? Demanda Jeremy qui ne savait pas encore qu’Aelita était Déyotifée
- Ben, comment dire ça ? Aelita a les yeux rouge Déyo.
- Tout s’explique. Empêches-la d’aller à la tour de passage.
- Chef, oui chef.
Le garçon lança quelques flèche laser sur la jeune fille qui les esquiva toutes. Puis Aelita utilisa son don de création afin de faire tomber Odd dans la mer numérique. Ce dernier se rattrapa avec ses griffes et remonta à la surface mais quand-il arriva Aelita avait disparu.
- Ben alors ! Où elle est ? Se demanda-t-il en se massant la nuque.
Il n’eut pas le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait lorsqu’il se retrouva dans un scanner.
- Quelle arnaque ! Je me suis fait attaquer dans le dos.
Dans le monde virtuel la jeune fille arriva à la tour de passage et tapa le code xana. Puis elle tomba de la tour.
- Jeremy, comment je vais faire pour me dévirtualiser ?
- Ben, essayes de te tirer dessus.
L’ange rose chargea un champ de force et se dévirtualisa de justesse avant la destruction du territoire de la banquise.

Jeremy lança son programme de réinitialisation. Puis nos héros partirent en direction de la chambre de l’intellectuel du groupe. Une fois arrivée, le blondinet fit un petit conte-rendu de la situation.
- Bon, jusque là on sait que Déyo cherche à pirater le retour vers le passé, pour cela il a besoin d’énergie. De beaucoup d’énergie.
- Il risque de détruire plusieurs territoire pour cela, ajouta la jeune fille aux cheveux roses
- De plus qu’il peut faire buger certain système.
- Il faudra être sur nos gardes.
- Il ne faut pas oublier que Yumi et moi nous devons réviser pour le bac blanc que nous devrons passer dans un mois et demi, fit remarquer William
Il était midi et les six inséparable se rendirent au self.

PS: personnellement j'adore cet épisode

Voir le profil de l'utilisateur

21 Je peux ? le Ven 1 Oct - 16:56

Auriane


Invité
Bonjour, j'écris une histoire code lyoko pour l'envoyer au producteur, comme vous.
codeM, esque je peux prendre des morceaux de ton histoire ? Merci d'avance

22 Re: Nouveau danger le Ven 1 Oct - 18:34

Je n'y voit pas d'inconvénient... Mais le truc c'est qu'on a tout les deux le même but donc il vaudrait mieu qu'on unisse nos deux récit en mode sénario. Qu'est-ce que tu en pense ?

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Nouveau danger le Dim 28 Nov - 17:57

VOICI LA SUITE !

Episode 106 Mauvaise rencontre

Vers 18 heures, alors que Jeremy travaillait comme à son habitude sur le Skid quelqu’un frappa à la porte. Le blondinet réduisit la fenêtre puis dit.
- Entrez !
La jeune fille aux cheveux roses entra dans la chambre.
- Euh ! Jeremy !
- Oui.
- Tu veux venir faire un tour dans le parc avec moi ?
- Ben, euh… Ouai d’accord.
Le blondinet était un peu déboussolé par la question de son amie mais il était aussi très heureux.

Quelques minutes plus tard, les deux amoureux se retrouvèrent dans le parc.
- Tu sais Jeremy après que l’on ait vaincu XANA, je pensais qu’on allait être plus proche tous les deux mais ça n’a pas était le cas.
- Oui c’est vrai. J’ai…
Le jeune garçon commençait à trembler à cause de l’émotion.
- Je sais ce que tu vas me dire. C’est moi qui va te le demander.
Le blondinet commençait à transpirer en plus de trembler.
- Est-ce que tu veux sortir avec moi ?
L’intellectuel voulait dire « oui » mais l’émotion l’empêchait de parler.
- Ou… Oui, finit-il par répondre
La jeune fille aux cheveux roses prit le blondinet dans ses bras. Ce dernier avait l’impression de rêver : enfin ce jour était arrivé. Ils se tinrent la main et continuèrent leur chemin.

Quelques minutes s’écoulèrent dans un silence imbattable. Mais lorsque les deux tourtereaux passèrent devant l’Ermitage ils entendirent des voix.
- T‘entends ces voix Aelita ?
Les deux amoureux se cachèrent derrière un buisson et écoutèrent attentivement.
- Hey Gas ! T’es sures que personne peut nous surprendre ?
- Mais non, de toutes façons le vieux a disparu avec sa fille il y presque quinze ans.
- Ouai, t’as raison.
- Et puis même si on croise des petits fouineurs on leur fera leur fête avant de partir pour la nouvelle base.
- Ok.
- Le chef à dit qu’il était en train de créer un nouveau supercalculateur vers New York.
- Wah ça fait loin, on va y aller en avion ?
- Mais non, andouille. On va y aller avec le sous-marin du chef. Bon continu à chercher des infos sur le titanium.
Nos deux héros levèrent la tête afin de voir qui étaient ces gens. Ils furent tous les deux très impressionnés lorsqu’ils virent que c’était des homme en uniforme noir.
- Ce sont des hommes en noir ! Dit la jeune fille un peu angoissée par la présence de ces criminels.
- Oui, et je crois qu’ils cherchent des informations sur le titanium.
- C’est quoi ça ?
- C’est un métal qui dans sa combustion peut détruire jusqu’à un km2.
- C’est horrible !
- Ben ouai, il faut les empêcher de trouver des infos.
- Ok, bon je vais alerter Jim.
- Bon, moi je vais les occuper.
Aelita partit vers le collège.

Jeremy sortit de son buisson et dit.
- Hey ho ! Je sais tout !
Les deux hommes en noir se tournèrent. Puis une sorte de spectre sortit d’une prise à proximité et Déyotifia les deux personnes.
- Pourquoi faut que ça tombe sur moi ? Se demanda-t-il tout en restant sur ses gardes.
Les deux personnes sautèrent sur lui et l’envoya contre un arbre ce qui eut pour effet de l’assommer. Les deux hommes retournèrent dans la maison et continuèrent à chercher des informations. Quelques minutes plus tard Aelita revint avec Jim et tenta de réveiller Jeremy.
- Il faut lui faire du bouche à bouche ! Ordonna le surveillant
- D’accord, les hommes dont je t’ai parlé sont à l’intérieur.
La jeune fille montra la villa de l’Ermitage.
- D’accord, merci jeune fille.
Jim se mis par terre et commença à ramper.
- Pourquoi faite-vous ça m’sieur ? Demanda l’ange rose en riant
- C’est une vielle technique de police.
- Vous avez était été policier, vous ?
- Oui, mais je préfère ne pas en parler !
Le surveillant continua son chemin et Aelita commença à faire du bouche à bouche à son amoureux. Quelque instant plus tard Jeremy reprit connaissance et lorsqu’il vit qu’Aelita lui faisait du bouche à bouche il eut pour réflexe de se reculer contre l’arbre.
- A…Aelita.
Il cligna des yeux avant de se rendre compte de ce qui venait de se produire. Puis il se rappela qu’il s’était fait assommer par deux personnes Déyotifiè et que par conséquent il y avait une tour activée.
- Il y a une tour activée, les hommes en noir se sont fait Déyotifier.
- D’accord on fonce.
La jeune fille aux cheveux roses prit le bras du blondinet un peu sonné et le mis autour de son coup. Il commencèrent à partir vers le passage secret lorsque Jim vola dans leurs directions et s’assomma contre l’arbre. Les deux tourtereaux disparurent dans le parc.

Quelques minutes plus tard, nos héros étaient à l’usine : Ulrich, Odd, Yumi et William avaient été appelés entre temps.
- Bon, la tour est sur le territoire de la montagne, je lance la procédure de virtualisation les filles d’abord. Transfère Yumi, transfère Aelita, scanner Yumi, scanner Aelita… Virtualisation !
Les deux filles se retrouvèrent sur le territoire de la montagne.
- Transfère Ulrich, transfère William, transfère Odd, scanner Ulrich, scanner William, scanner Odd… Virtualisation !
Ils se retrouvèrent également sur le territoire de la montagne. Trente krabes, vingt-et-un frelions et douze mantas les y attendaient. Odd se lécha les babines.
- Bah voilà, quand il veut, il peut. Bon Einstein, tu nous envoies les bécanes ?
- Ouai, ça arrive.
Les quatre engins apparurent et chacun chevaucha le sien et Aelita monta comme à son habitude avec Yumi.

Odd fonça sur les krabes en lançant des dizaines de flèche laser mais aucune ne toucha sa cible. Ulrich fonça sur les mantas avec William. Il sauta sur une première bête volante et enfonça son sabre, cela n’eut aucun effet puis il sauta sur une autre bête et cette fois il la détruisit : trois autres disparurent également. Yumi et Aelita, elles commencèrent à affronter les frelions. La geisha lança ses éventails sur un petit paquet d’insectes mais ces derniers esquivèrent les objets volant puis Aelita lança un champ de force qui toucha de plein fouet le monstre : ce dernier fut détruit avec six de ses confrères. Au labo, le retour vers le passé commençait à être piraté.
- Zut, il y a encore plus de données pirates que la dernière fois, il va falloir faire une nouvelle réinitialisation.
Sur lyoko, Odd retourna son overboard et commença tirer sur les cibles au-dessous de lui.
- Flèche laser !
Le krabe encaissa le coup mais ne fut pas détruit.
- Zut, c’était un clone. Re flèche laser !
Le krabes suivant fut dans le même état que le premier.
- J’ai vraiment pas de chance aujourd’hui.
Il continua son chemin en tirant sur chacun des krabes qu’il survolait. Puis, il finit par détruire la colonne de crustacés : c’est à dire dix monstres disposés les uns derrière les autres. De leurs côtés, Ulrich et William survolaient les mantas en lançaient leurs sabres et zambatô sur les monstres aériens mais c’était pour l’instant sans effet puis William attaqua en piqué un des monstre et donna un violent coup de zambatô ce qui détruisit le monstre ainsi que trois autres monstres aériens. La Japonaise, elle lança une nouvelle fois ses éventails qui ratèrent leurs cibles mais détruisirent les monstres grâce à un retour avec la télékinésie : sept frelions disparurent. Mais les insectes survivants tirèrent sur la geisha et la dévirtualisa.

L’homme chat passa sous les crustacés et tira sur la cible d’un des monstre qui ne bougea pas mais la deuxième fois qu’il tira, il détruisit la seconde colonne de krabe.
- Odd, t’es trop gourmand, dit le samouraï tout en riant
- Je sais, et puis les krabes c’est mon plat préféré.
Sur ces mots, la dernière colonne de krabe tira sur le roi de la glisse qui fut dévirtualisé avec son overboard.
- Tient ! C’est le krabe qui mange l’Odd maintenant, dit Ulrich toujours en riant.
Le beau ténébreux fonça sur le krabe qui venait de tirer et grâce à un nouveau coup de zambatô le détruisit avec ses neuf copies.
Aelita, sur l’overwing, esquivait les tirs des derniers frelions avant d’envoyer un champ de force bien placé qui détruisit les derniers monstres. Puis une manta s’écarta de son groupe et tira sur William qui ne l’avait pas vu. Au labo l’intellectuel commençait à s’impatienter.
- Dépêchez-vous ! Déyo a quasiment piraté le retour vers le passé.
- On fait ce qu’on peut, répondit le samouraï
Avec cette parole Ulrich eut un moment d’inattention et fut dévirtualisé par une manta.
- Champ de force !
Les dernières mantas furent détruites.
- Bravo Aelita !
La jeune fille se dirigea vers la tour. La méduse arriva en se téléportant.
- Aelita ! Attention ! La méduse arrive !
- Champ de force !
La créature en gélatine esquiva le coup.
- Champ de force !
Le monstre évita une nouvelle fois. Puis elle fit un looping avec l’overwing afin d’éviter la méduse.
- Bien joué Aelita !
La jeune fille continua sa course effrénée avec la créature de gélatine. Elle sauta de l’overwing pour rejoindre la tour, la méduse se téléporta devant l’overwing mais elle se rendit compte que l’engin était vide. L’ange rose arriva à la tour, entra dedans et tapa le code lyoko.
- Bon, je lance la réinitialisation et le retour vers le passé.

Quelques instant plus tard, Jeremy et Aelita se retrouvèrent dans le bois prés de l’Ermitage, ils appelèrent la police et ces derniers arrêtèrent quelques instants plus tard les hommes en noirs.
- Et si il y avait vraiment des informations sur le titanium ici ? Les hommes en noirs pourraient revenir.
- Oui, s’il y a des infos il faut les détruire.
- Bon, j’appelle les autres pour qu’ils nous aident.
Quelques minutes plus tard, les inséparables était réunis à la villa.
- Bon, Odd, Ulrich, Yumi et moi on cherche dans le bureau et William et Aelita vous cherchez dans le salon.
Les lyoko-guerriers s’exécutèrent.
- Au fait, pourquoi Aelita et toi vous êtes partit dans le parc tout à l’heure ? Demanda Odd d’une voix curieuse
Le blondinet rougit.
- Ah ! Ok donc vous deux vous…
Le skateur fit tourner ses index.
- Ben, répondit le génie du groupe
L’intellectuel raconta toute l’histoire à Odd tout en cherchant des informations.
- Vous entendez, vous deux ! Dit-il en s’adressant à Ulrich et Yumi.
Les deux amoureux tournèrent la tête en direction du roi de la glisse.
- Aelita a fait du bouche à bouche à Jeremy, vous devriez prendre exemple sur elle.
Ils se regardèrent d’un air gêné puis continuèrent à chercher des informations sans faire attention aux paroles de l’homme chat.
Environ une heure plus tard le blondinet avait trouvé des informations sur le titanium. Tout étai rangé sur une disquette.
- Bon, je vais effacer les données qu’il y a sur cette disquette.
C’est ce qu’il fit.


Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Nouveau danger le Dim 5 Déc - 13:14

TOUJOURS FRANCHEMENT BRAVO dsl j'avais un probleme d'ordi mais voila géniale 19/20

Voir le profil de l'utilisateur http://www.codelyoko.fr

25 Re: Nouveau danger le Dim 5 Déc - 20:01

MERCI même si je doit avouer que mon histoire à encore des des choses à revoir (je pense la remaker pour en faire une saison 5 digne de ce nom) en attendant voici "la" suite :

Episode 107 Tarentula

C’était le matin, Odd sortait de la douche et s’apprêtait à rentrer dans sa chambre lorsqu’une main lui tapa sur son épaule, il se retourna et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit Hiroki derrière lui.
- Salut Odd !
- Salut.
- Euh… Tu pourrais me donner des conseilles pour draguer les filles ?
Le skateur encore à moitié endormi se fit réveiller par cette question.
- Ca dépend qui tu veux draguer, répondit-il en se massant la nuque
- Ben, la p’tite rousse de quatrième, tu sais Milly.
- La journaliste ? Demanda-t-il en tournant la tête en direction du jeune-garçon
- Ben, oui.
Les deux garçons rentrèrent dans la chambre de l’homme chat.
- Tu peux m’aider, je sais pas comment faire pour qu’elle s’intéresse à moi.
- Apporte-lui un scoop.
- Oui, c’est ce qu’Ulrich m’avait dit l’année dernière mais ça avait mal finit. T’as pas une autre idée ?
Le roi de la glisse réfléchit un moment avant de dire.
- Hum... non mais j’ai un scoop pour toi.
- Lequel ?
- Mais attends, si je te dis, je gagne quoi ?
- Ben, je sais pas moi.
Hiroki réfléchit un moment avant de dire.
- Une place pour aller voir « Prédateur » en avant-première.
- Ok, tope là !
Les deux garçons firent frapper leurs deux paumes droites.
- Voilà, tu savais qu’Ulrich sortait avec ta sœur ?
- Ah non ! Je savais qu’ils s’aimaient mais pas qu’ils sortaient ensemble.
- Tu vas aller dire ça à Milly et après c’est sur elle tombera dans tes bras.
- Ouai, sauf que si elle demande une preuve ?
- Euh… Une photo… Oui une photo… T’as qu’à lui donner une photo de ta sœur qui embrasse Ulrich.
- Ouai c’est super facile, dit-il ironiquement
Odd se massa la nuque.
- Bon, je veux bien m’en occuper mais à condition que tu me donnes deux places pour aller voir « Prédateur » en avant-première.
- Ok !
Hiroki cligna des yeux en guise de remerciement et sortit de la pièce.
- Dans quelle affaire je me suis fourré ? Se demanda le skateur

De son côté Jeremy travaillait comme à son habitude sur le Skid lorsqu’Aelita entra dans sa chambre.
- Alors, ça avance ?
Jeremy se retourna en direction de l’ange rose.
- Oui, et comment ? J’ai presque fini, il ne manque plus que la partie « armes et défenses » et j’ai fini.
La jeune fille sourit.
- A ton avis dans combien de temps tu auras fini ?
- Ben, dans une ou deux semaine en fonction de Déyo.
- D’accord, tu viens, on va manger.
- J’arrive
Le blondinet se leva de sa chaise et s’approcha de l’ange rose. Leurs regards se croisèrent et la jeune fille ne put s’empêcher d’embrasser son amoureux qui ne s’y attendait pas. Ils sortirent et partirent en direction du self.

Nos héros étaient tous assis à table, Jeremy parlait comme à son habitude de ses travaux sur le Skid, Sarah était pour une fois assise à la table de Sissi. Cette dernière avait cessé d’ennuyer nos héros, elle était plus abordable elle avait des affinités avec d’autres filles notamment Heidi Klinger et Sarah. Les deux adolescentes parlaient de mode, maquillage et autres trucs de filles lorsque Sissi regarda par la fenêtre, poussa un cri et s’évanouit. Plusieurs autres personnes tournèrent la tête et crièrent puis nos héros prirent l’initiative de regarder ce qu’il se passait : il y avait une tarentule dans la cour du collège.
- Wah ! Tarentula en plein délire ! Elle signe les autographes ?
- Désolé Odd, je crois pas qu’elle soit là pour te signer un autographe.
Sarah qui était perplexe devant ce qu’il venait de se passer. Elle se tourna vers nos héros.
- C’est après vous qu’elle en a ?
- Comment tu sais ? Demanda Odd
- Ben facile, vous êtes les seuls qui avaient l’air de connaître ce genre de machine.
- Je veux pas te vexer mais c’est pas une machine.
- Peu m’importe j’y vais !
- Attends ! Je viens avec toi.
Odd et Sarah sortirent par la fenêtre et commencèrent à affronter la créature.
- Bon, on va à l’usine, proposa Jeremy
Jeremy, Aelita, William, Ulrich et Yumi sortirent en direction du parc.

En chemin, ils croisèrent une autre tarentule. Elle leurs tira dessus. Nos héros se cachèrent derrière un arbre.
- Ulrich et moi on s’en occupe, proposa Yumi
La créature tira une seconde fois sur le groupe. Ulrich monta dans l’arbre. Le monstre tira une nouvelle fois sur la bande lorsqu’Ulrich lui sauta dessus.
- Allez-y ! Cria-t-il
Yumi resta derrière l’arbre mais William, Jeremy et Aelita coururent en direction du passage souterrain et l’empruntèrent.
Quelques minutes plus tard nos héros étaient à l’usine.
- La tour activée est sur le territoire de la forêt, je lance la procédure de virtualisation. Transfère William, transfère Aelita, scanner William, scanner Aelita… Virtualisation.
Les deux lyoko-guerriers se retrouvèrent sur le territoire de la forêt, vingt tarentules et dix-huit mantas les-y attendait.
- Déyo commence à pirater le retour vers le passé, il n’y a pas beaucoup de données je peux le bloquer.
- C’est bizarre !
- Je te le fais pas dire.
- Bon, tu nous envoies les bécanes ?
- Elles arrivent : overwing pour Aelita et overfly pour William.
- Ok, merci Jeremy.
Les deux lyoko-guerriers montèrent sur leurs engins. Aelita fonça sur les tarentules en chargeant deux champs de force qu’elle envoya aussitôt sur les créatures qui esquivèrent.
William, lui, avec son overfly fonça sur les mantas et donna un violent coup de zambatô sur une d’elles qui explosa avec ses cinq copies. Puis le beau ténébreux sauta sur une autre créature aérienne et y enfonça son zambatô mais malheureusement la créature ne fut pas détruite. Elle fit un looping et fit tomber le beau gosse sur une tarentule qui explosa avec neufs de ses copies sous le choc.
- Bravo William ! S’exclama l’ange rose en riant

De leur côté, Sarah et Odd affrontaient une des tarentule : ils esquivaient les tirs et donnaient des coups dans la carcasse de la bête.
- Je vais voir dans la cabane du jardinier si il n’y a pas une barre en métal ou autre chose qui pourrait nous aider, proposa la jeune fille
- Ok ! Moi je m’occupe de la bestiole en attendant.
La tarentule tira une dernière fois sur Sarah qui esquiva et partit dans le parc.
- A nous deux Tarentula.
La créature se leva et tira sur Odd qui esquiva les tirs.
- On marche sur deux pattes. Tu prends pas exemple sur moi par hasard ?
Le monstre continua à tirer sur le skateur qui se fit toucher de plein fouet et tomba au sol.
- C’est que ça fait mal, très mal même.
La tarentule s’apprêtait à tirer une nouvelle fois sur le roi de la glisse mais Sarah sauta sur elle et enfonça une barre à mine dans la cible sur le nez de la bestiole : cette dernière explosa.
- Juste à temps ! S’exclama l’homme chat
- Et ouai.
La brunette fit un clin d’œil au skateur.

Tandis que dans le parc Ulrich et Yumi étaient en mauvaise posture. Ulrich courait autour de la créature afin d’esquiver les tirs et de déconcentrer le monstre. Yumi, elle, faisait des roues dans tous les sens dans les mêmes buts que le samouraï.
- On va pas tenir très longtemps comme ça, affirma Ulrich
- On peut pas faire autrement.
- C’est vrai, mais bon.
Un tir de la créature toucha le samouraï qui tomba dans son élan. Avec la force qui lui restait, il alla se cacher derrière un gros arbre et souffla un bon coup.
Sur lyoko, l’ange rose et le beau gosse se battaient comme des lions pour faire face aux créatures. Le beau ténébreux était venu à bout d’une autre colonne de mantas. La jeune fille aux cheveux roses, elle, envoyait des champs de force dans tout les sens mais les créatures esquivaient très facilement. Puis la jeune fille eut une idée.
- Et si j’envoyais un champ de force sur une des manta : elles sont trop occupées avec William, se dit-elle
Elle fixa les créatures aériennes avant de faire un « oui » de la tête.
- Champ de force !
La manta visée explosa et les cinq dernières aussi. Mais à cause d’un tir de tarentule bien placé la jeune fille fut dévirtualisée.
- Non ! Cria Jeremy Comment on va faire pour désactiver la tour ?
- La tour, on peut pas la désactiver mais si mes souvenirs sont bons quand j’était un XANA-guerrier je pouvait utiliser le code xana et par conséquent je pouvait détruire les territoires.
- C’est de la folie ! Et puis, tous tes pouvoirs de XANA-guerrier ont disparut depuis que tu es à nouveau dans notre camp.
- Pouvoir oui, mais ça je crois pas.
- Bon, je regarde sur ta carte de faculté.
Jeremy commença à taper des codes sur son ordinateur et la carte de William apparut.
- Effectivement, tes pouvoirs ont disparut mais tu peux toujours taper le code xana.
- D’accord. Où est la tour de passage ?
- Trois kilomètres à l’est.
- Mon overfly s’est fait détruire tout à l’heure. Tu peux me programmer un autre engin ?
- L’overbike ça te vas ?
- Ouai
L’overbike apparut, le beau brun monta dessus et partit en direction de la tour de passage.

De leur côté, Ulrich et Yumi se battaient comme des lions contre la tarentule Ulrich donnait des coup de pied dans la mâchoire de la bête tandis que Yumi faisait diversion avec roues d’une grâce inqualifiable.
- Ils en mettent du temps à la désactiver cette tour.
La Japonaise tourna la tête en direction du samouraï mais la tarentule lui tira dessus et la jeune fille se fit propulser contre l’arbre : la pauvre Yumi s’évanouit.
- Yumi ! Cria le jeune homme
Enragé, il fonça sur la créature et donna un coup dans son museau puis un sous son ventre et la créature s’effondra à cause des chocs à répétition.
Odd arriva et vit Ulrich qui avait triomphée face à la tarentule.
- Bravo Ulrich ! Ca s’était digne d’un héros un petit bisou à l’héroïne et c’est bon.
- Odd ! C’est pas le moment.
La Japonaise se réveilla et le samouraï, fou de joie, l’embrassa.
- Et bah voilà quand tu veux.
L’homme chat sortit discrètement un appareil photo de sa poche.
- Un petit sourire.
Il s’apprêtait à immortaliser la scène lorsque Yumi et Ulrich se tournèrent en sa direction.
- Odd, si quelqu’un apprend cette histoire t’es mort, affirma la Japonaise
- Ok, ok, répondit-il vexé
Puis il se retourna avant de se dire.
- Et qu’est-ce que je vais dire à Hiroki maintenant. Et puis adieux l’avant-première de « Prédateur » avec Sarah.
Il regarda une dernière fois les deux amoureux clandestins.
- Aelita, elle, serait plus sympa que ça. Mais oui, avec Aelita et Jeremy c’est dans la poche.

Pendant ce temps William avait tapé le code xana, le territoire de la forêt avait disparu et Jeremy avait lancé un retour vers le passé qui le ramena dans sa chambre, le matin même avec Aelita.
- Ouf, je ne pensais pas dire ça un jour mais heureusement que xana a existé.
Odd entra en éclaire dans la pièce.
- Euh… Salut les amis, ça vous gênerai pas de vous embrassez, c’est pour Hiroki, il veut que Milly s’intéresse à lui. Dites oui, s’il vous plait.
Aelita embrassa langoureusement Jeremy, Odd eut sa photo et les trois héros se rendirent au self.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum